Vacances : les meilleures applis pour se déplacer en ville

écouter (3min)

Comment se déplacer dans une ville où on débarque pour la première fois ? Grâce aux applis mobiles ! Dégainez votre smartphone : vous avez l’embarras du choix.

Article rédigé par
Benjamin Vincent - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'appli Citymapper recense tous les moyens de transport urbains dans une centaine villes, notamment à Los Angeles aux États-Unis. (CITYMAPPER)

Aux guides papier : les bonnes adresses pour se loger et se restaurer. Mais comment y aller ? Comment se déplacer dans une ville dont vous ne connaissez rien et notamment pas les moyens de transports locaux ?

La première appli que je vous conseille s’appelle Citymapper (iOS et Android). C’est l’appli qui vous indique tous les moyens d’aller, en ville, d’un point A à un point B, en comparant les prix et la durée des trajets. Et l’éventail est vraiment large : métro, bus, taxi, VTC, tram, train, vélos, trottinettes, scooters et voitures partagées et bien sûr, aussi en marchant.

Cette richesse est le fruit d’un partenariat avec les grands noms du secteur : G7, Uber, Share Now, Dott, Tier, CityScoot, etc. L’appli est donc redoutable à Paris, mais aussi à Hong Kong, Tokyo, Sydney, New York et Los Angeles, Londres, Berlin, Rome, Madrid : en tout, 71 villes d’Europe, 27 en Amérique du Nord, 7 en Asie plus Sao Paulo et Mexico. Et donc, Citymapper a ce côté universel qui permet de retrouver la même interface, dans toutes les grandes villes à travers le monde. Une appli incontournable.

Citymapper, l'appli incontournable

Moovit (iOS et Android), l’un de ses concurrents, revendique les plans et itinéraires pour plus de 1.400 villes mais sans la richesse de Citymapper même si la consultation des cartes, sans connexion au réseau mobile, est un “plus“.

À plus grande échelle, rome2rio, autrement dit “De Rome à Rio“ (iOS et Android) propose tous les moyens de relier deux points sur le globe : avion, train, bus, ferry, co-voiturage et voiture de location. Alternative intéressante à Google Maps ou Plans qui se concentrent sur la voiture et le deux-roues, ne serait-ce que pour bouger dans une région, ou entre deux pays.

Réussir à se déplacer dans une ville sans solliciter sa carte SIM et risquer de payer des fortunes en frais d’itinérance : c’est l’un des avantages, également, de l’appli maps.me (iOS et Android). Cette consultation hors ligne suppose quand même d’avoir anticipé et d’avoir téléchargé les plans, grâce au wifi de l’hôtel : des cartes de 345 pays obtenues grâce à OpenStreetMap, le service collaboratif de cartographie en ligne lancé en 2004.

Cartes à télécharger en wifi si possible

Même source pour l’appli OsmAnd (iOS et Android), nettement moins intuitive et une limite de cinq cartes à télécharger gratuitement. Pour des téléchargements illimités de cartes mises à jour tous les mois, comptez 19,99 €.

Trouver les bons plans… les bonnes adresses… les endroits qui bougent : c’est le credo de Culture Trip (iOS et Android), en anglais uniquement tout comme Visit a city (iOS et Android) qui donne de bonnes idées sur des séjours de 1 à 4 jours, même si le but, c’est souvent de vous vendre des excursions et des billets pour des spectacles.

Enfin, un écouteur Bluetooth dans une oreille et hop : le monde ou presque est à vous avec l’appli izi.TRAVEL (iOS et Android). Elle propose des audioguides de musées et de villes pour plus de 1.300 destinations, en français et en anglais notamment, gratuitement, sauf que l’appli force la main de l’utilisateur pour partager ses données personnelles, à moins de payer 1,49 € par mois et 10,99 € par an pour passer à la version payante, sans pub.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.