USB-C : derrière le connecteur unique, des débits et des câbles très différents

Apple est le dernier constructeur de smartphones à passer à l’USB-C avec la gamme iPhone 15, présentée cette semaine. L’Europe impose le chargeur et le connecteur unique, pour une plus grande simplicité d’utilisation. En réalité, l’USB-C s’avère bien plus compliqué.
Article rédigé par Benjamin Vincent
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Un câble USB-C au design standard pour charger votre téléphone, mais avec une puissance différente en fonction de l'iPhone que vous achetez. "Des débits qui peuvent être multipliés par 20, voire par 80", explique Benjamin Vincent. (PICTURE ALLIANCE / PICTURE ALLIANCE / GETTY IMAGES)

Les apparences sont trompeuses : avec l’USB-C, tous les câbles se ressemblent. Mais êtes-vous sûr(e) d’utiliser le câble USB-C qui tire le meilleur profit de votre appareil ? De la qualité et des caractéristiques de ce câble, va dépendre la vitesse de charge de votre téléphone, mais aussi la vitesse de transfert des données, photos et vidéos, vers votre ordinateur portable ou un disque dur externe. Des débits qui peuvent être multipliés par 20, voire par 80, dans certains cas bien précis, en fonction des modèles de téléphone et des câbles utilisés.

Un seul connecteur, plusieurs débits

Il existe un autre "USB" : l’acronyme accompagné d’un numéro, utilisé pour caractériser la quantité de données qui peut transiter dans le câble, chaque seconde. Un débit qui dépend de la version du standard USB : 1, 2, 3 ou 4. Prenons l’exemple de l’iPhone 15 le moins cher : en branchant le câble USB-C fourni dans la boîte, vos fichiers circuleront exactement à la même vitesse qu’avec les iPhone précédents, à connecteur Lighting, le fameux connecteur propriétaire, que l’Europe voulait voir disparaitre. Apple, en fait, a limité volontairement le débit à moins d’un demi-gigabit par seconde, ce qui correspond au standard USB 2. Pas franchement une flèche.

Prenons maintenant l’iPhone 15 Pro. Même connecteur USB-C, mais un débit 20 fois plus élevé correspondant à l’USB-3. On passe donc d’un demi-gigabit à 10 gigabits par seconde : l’USB 3 qu’on retrouve sur d’autres smartphones comme le Galaxy S23 signé Samsung. Et sur le Pixel 7 de Google, il s’agit même d’une version améliorée de l’USB 3, encore deux fois plus rapide.

iPhone 15 Pro : le câble USB-C fourni divise le débit par 20

Dans le cas de l’Phone 15 Pro, il existe une condition pour profiter de ce débit accéléré. En effet, avec ce modèle haut de gamme, doté de débits en USB 3 – comme nous venons de le voir – Apple fournit le même câble USB-C qu’avec l’iPhone 15, limité, lui, à l’USB 2. Un peu raide pour un smartphone vendu 1.229 euros (prix de départ).

Si vous êtes photographe ou vidéaste, vous voilà donc fortement incité à dépenser 79 euros de plus pour ce câble spécifique. Dans tous les autres cas, le transfert via WiFi évitera de vous arracher les cheveux. Même pour la recharge du téléphone, le sans-fil et l’induction – qu’ils s’appellent Magsafe ou Qi 2 – sont le meilleur moyen de vous simplifier la vie. Le connecteur unique USB-C, c’est bien, surtout quand on ne l’utilise pas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.