Nouveau monde, France info

Réalité virtuelle : on a testé le masque HTC Vive

La réalité virtuelle devient de plus en plus réelle… Au salon Mobile World Congress de Barcelone, Jérôme Colombain a pu essayer un masque de réalité virtuelle étonnant.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Masque HTC Vive © FB/JC)

Imaginez-vous plongé(e) au fond de la mer sur un bateau coulé, genre Titanic. Vous tournez la tête dans tous les sens pour voir ce qui se passe. Si vous vous penchez par dessus le bastingage, vous découvrez une fosse abyssale et vous êtes pris de vertige. Vous agitez les bras pour écarter les petits poissons qui tournoient autour de vous. Soudain, une gigantesque baleine apparaît et vous reculez par réflexe pour éviter qu’elle ne vous heurte. Impressionnant ! Pourtant, tout cela est virtuel. En réalité, vous êtes debout dans une pièce vide avec un énorme masque de réalité virtuelle sur le visage. C’est le Vive, de la firme taïwanaise HTC, qui constitue indéniablement l’attraction du Mobile World Congress 2015 de Barcelone.

 

Comment ça marche ?

Ce prototype, que nous sommes à peine quelques journalistes à avoir eu le privilège d’essayer, s’inscrit dans la lignée des masques de réalité virtuelle que l’on voit apparaître depuis quelques temps. Le Vive est à comparer au système américain Oculus Rift, que j’avais déjà pu tester en avant-première au CES de Las Vegas en 2014. Il s’agit d’une paire d’écrans haute définition connectés à un ordinateur. Le Vive est muni de petits réflecteurs qui permettent à des rayons lasers venant du plafond de détecter en temps réel le moindre mouvement. Deux joysticks équipés de gâchettes cliquables permettent  d’interagir avec l’environnement. Par exemple, j’ai bien aimé la séance de cuisine virtuelle au cours de laquelle on peut saisir des ustensiles et des aliments et s’amuser à les cuisiner, tout cela dans une ambiance très « cartoon ». On se prend au jeu et le fait de pouvoir se mouvoir dans tous les sens procure une sensation d’immersion vraiment étonnante. On est coupé du monde le temps du jeu.

 

En quoi ce nouveau masque est-il différent des autres ?

 La définition d’image (1200 x 1080) est très bonne. La réactivité est excellente. Contrairement aux masques de Samsung ou de Google qui fonctionnent avec des smartphones, le Vive, qui a besoin d’un ordinateur (ou plus tard d’une console de jeu), ce qui est plus contraignant mais procure un résultat vraiment impressionnant. HTC développe ce masque avec le studio de jeu vidéo Valve, créateur du célèbre Half Life, qui laisse augurer des contenus ludiques incroyables. Le masque doit être commercialisé à la fin de l’année. Pour l’instant, aucun prix.

 

(Masque HTC Vive © FB/JC)