Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Une œuvre d’art créée par intelligence artificielle bientôt vendue aux enchères

La célèbre maison Christie's va mettre aux enchères le mois prochain à New York une œuvre d’art créée par une intelligence artificielle. Cela pose une question : une IA peut-elle vraiment faire de l’art ?        

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
\"Portrait of Edmond Belamy\", 2018, œuvre créée via l\'intelligence artificielle par le collectif Obvious.
"Portrait of Edmond Belamy", 2018, œuvre créée via l'intelligence artificielle par le collectif Obvious. (OBVIOUS)

L'intelligence artificielle peut-elle faire de l'art ? Christie's mettra aux enchères en octobre un tableau créé de toutes pièces par l'IA. C’est le portrait d’un homme trapu, en redingote noir, le regard imprécis dans un léger flou, comme sur un vrai tableau qui aurait été peint au XIXe siècle. L’œuvre, imprimée sur toile et intitulée Le portrait d’Edmond Bellamy, sera mise en vente entre le 23 et le 25 octobre prochain. La signature est une équation mathématique car ce tableau est l'oeuvre d'un programme informatique sous le contrôle de trois jeunes Français qui se font appeler Collectif Obvious .

Réseaux de neurones contradictoires

Cette image a été fabriquée par ce que l’on appelle un GAN (Generative Adversarial Networks, Réseaux Antagonistes Génératifs). On parle de "réseaux contradictoires" car l’image est créée par deux algorithmes qui se confrontent l’un à l’autre. Le premier génère des images successives tandis que le deuxième les compare à des œuvres existantes pour voir si c’est réaliste ou si ça ne ressemble à rien. Le procédé est répété en boucle jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de dire si c’est un humain ou un ordinateur qui a créé l’image, on estime alors qu’il s’agit d’une œuvre originale.

Art ou mimétisme ?

Ce n’est pas la première œuvre créée par intelligence artificielle. En 2016, un algorithme a réalisé un tableau "à la manière de Rembrandt" plus vrai que nature après avoir examiné des dizaines d’œuvres du maître hollandais. L’an dernier, des algorithmes de Google ont écrit des poèmes, à partir de recueils et de romans à l'eau de rose. En musique aussi, l’IA fait son chemin. En 2016, un laboratoire de Sony a créé une nouvelle chanson des Beatles. Et même au théâtre. Par exemple, avec cette initiative insolite d’un chercheur français, Piotr Mirowski, qui a mis au point une intelligence artificielle qui improvise des monologues sur scène après s’être nourrie de dialogues de films.  

Reste à savoir si tout cela relève réellement de la créativité ou simplement du mimétisme. Une question pas facile à trancher, y compris pour des artistes humains.

\"Portrait of Edmond Belamy\", 2018, œuvre créée via l\'intelligence artificielle par le collectif Obvious.
"Portrait of Edmond Belamy", 2018, œuvre créée via l'intelligence artificielle par le collectif Obvious. (OBVIOUS)