Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Téléphones mobiles : combien d’ondes émettent-ils vraiment ?

L’opérateur Orange a décidé de procéder au rappel d’un téléphone mobile qui aurait un niveau d’émissions en radiofréquences trop élevé.     

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (MAXPPP)

Le téléphone incriminé est le Hapi 30, un portable assez ancien à petit prix. Celui-ci aurait un DAS légèrement supérieur à la norme, pouvant aller jusqu’à 2.1 W/Kg au lieu des 2 W/Kg maximum autorisés. L’opérateur en aurait vendu 90 000, ce qui représente environ 0.3% de ses clients (lire ici).

Le DAS, qu’est-ce que c’est ?

À chaque téléphone portable correspond un DAS, Débit d’absorption spécifique, qui est la quantité d’ondes électromagnétiques « reçue » par le corps humain lorsqu’on l’utilise. Depuis 2012, la norme est fixée en Europe à 2 W/kg maximum au niveau de la tête. En principe, cette information est indiquée par le fabriquant. Mais, pour en avoir le cœur net, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) teste régulièrement un certain nombre d’appareils.

Un risque pour la santé ?

Dans le cas présent, le risque paraît minime. Il s’agit d’un téléphone peu répandu et le DAS élevé aurait été constaté uniquement dans certaines conditions d’utilisation (peu de réseau disponible, utilisation prolongée, etc.). Cependant, n’est-ce pas l’arbre qui cache la forêt ? L'ANFR a mené une étude sur 440 portables commercialisés en France depuis 2012. Résultat : si la quasi-totalité se sont révélés conformes, certains mobiles seraient toutefois au-dessus des limites autorisées. L’ANFR est en train d’étudier la question avec les constructeurs car il s’agit de données sujettes à discussion.

Précautions

Dans tous les cas, il n’est pas inintéressant de vérifier le DAS d’un appareil au moment de l’achat. Cette donnée figure obligatoirement sur la fiche technique. Il y a aussi des classements qui montrent que, tout en restant dans les limites autorisées, certains appareils ont des DAS plus élevés que d’autres (exemple : la plupart des iPhone ont des DAS supérieurs à ceux des Samsung Galaxy). Il y a aussi quelques précautions élémentaires à prendre comme : ne pas garder son téléphone longtemps à l’oreille, surtout pour les jeunes enfants et surtout lorsqu’il n’y a pas de réseau (car le téléphone émet alors beaucoup plus d’énergie pour tenter de se connecter) et utiliser au maximum une oreillette.      

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (MAXPPP)