Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Pillages aux États-Unis : pourquoi les iPhone volés sont inutilisables

Dès qu’ils sont extraits d’un magasin sans autorisation, les produits d'Apple se bloquent automatiquement et deviennent géolocalisables.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un Apple Store à New York (USA). Photo d\'illustration.
Un Apple Store à New York (USA). Photo d'illustration. (KENA BETANCUR / AFP)

Mauvaise blague pour les pillards qui s’en sont pris aux Apple Store, dans plusieurs villes des États-Unis, notamment New York, San Francisco, Los Angeles et Philadelphie.

Les smartphones et tablettes d’Apple en démonstration dans les magasins de la marque à la pomme sont protégés contre le vol d’une manière bien particulière : ils sont connectés au réseau Wi-Fi du magasin et, dès qu’ils sont sortis sans avoir été débloqués par le personnel, ils se verrouillent automatiquement et sont réduits à ce qu’on appelle communément l’état de "brique". Ils ne servent plus à rien. Tenter de les redémarrer ou de les réinitialiser est sans effet. Ce système, qui s’appelle "kill switch" (coupe-circuit), existe depuis 2013.  Il était imparfait et piratable au début mais il est aujourd’hui réputé inviolable.

Géolocalisés

Ce n’est pas tout. Grâce au GPS, les appareils peuvent être localisés. Et, pour couronner le tout, un message s’affiche sur l’écran : "Cet iPhone a été désactivé et est géolocalisé. Les autorités seront averties". D'ailleurs, on a pu voir sur les réseaux sociaux des vidéos d’iPhone volés inutilisables, peut-être postées par des voleurs dépités.

Cette sécurité protège également les particuliers contre le vol d’iPhone. En se connectant au service iCloud d’Apple, on peut placer l’appareil en "mode volé", ce qui pour effet de le bloquer à distance. Le téléphone est également géolocalisable, à condition, toutefois, que la géolocalisation n’ait pas été désactivée avant et que l’appareil puisse se connecter à un réseau pour transmettre sa position. Apple a été le premier à développer ce système sophistiqué. Aujourd’hui, d’autres constructeurs comme Samsung ou Google proposent également ce genre de sécurité.

Un Apple Store à New York (USA). Photo d\'illustration.
Un Apple Store à New York (USA). Photo d'illustration. (KENA BETANCUR / AFP)