Nouveau monde, France info

Nouveau monde. L’Europe renforce sa défense anti-cybercriminalité

La Commission européenne annonce la création d’une nouvelle agence internationale de cybersécurité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.
Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. (PATRICK HERTZOG / AFP)

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, annonce la création d’une Agence européenne de cybersécurité.

300 % de cyberattaques en plus l’an dernier par rapport à l’année précédente. Plus de 4 000 attaques par rançongiciels chaque jour en Europe. Huit entreprises européennes sur 10 qui ont déjà été confrontées à une cyberattaque. "La cybercriminalité est parfois plus dangereuse que les fusils et les chars", a dit mardi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker

Renforcer l’existant

Il existe déjà une "Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information" (Enisa), basée en Grèce, créée en 2004 pour faire face au cyber risque. Mais celle-ci n’a qu’un rôle d’analyse et de conseil auprès de la Commission et des Etats membres. C’est donc cette agence qui va monter en puissance. Elle sera dotée d’une quarantaine d’experts supplémentaires et son périmètre d’action sera élargi. Elle organisera des exercices de cybersécurité paneuropéens. Il s’agit aussi de savoir face à l’échelle européenne à d’éventuelles cyberattaques de grande ampleur avec un plan de réaction rapide. Pour cela, la Commission veut renforcer la coopération des Etats entre eux et avec l'Otan dans le cadre de la cyberdéfense.

Labellisation des objets connectés

L’Europe se soucie aussi des entreprises et des particuliers. La Commission va créer une certification pour les produits et services, comme les objets connectés. Comme pour l’alimentaire, un label dira si tel ou tel objet est suffisamment sécurisé. C’est actuellement un vrai point faible sur des produits comme les caméras connectées, qui peuvent être facilement hackées. A noter, pour les particuliers : le Portail des risques avec plein de conseils pour faire face aux cyber-risques.

Soutien aux entreprises

Pour les entreprises, il existe déjà des instances par pays. En France, c’est l’Anssi (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) qui assiste les sociétés à la fois en amont, et éventuellement, en cas d’attaque. Selon un récent rapport des Nations-unis, la France se classe au 8ème rang mondial en matière de cybersécurité. Les Etats-Unis sont 2ème et en tête de ce classement on trouve Singapour. Ce rapport mettait en évidence l’absence de véritable stratégie en matière de cybersécurité de la plupart des pays. Il y a donc encore beaucoup à faire.  

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.
Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. (PATRICK HERTZOG / AFP)