Nouveau monde, France info

Nouveau monde. L’application Skred se pose en alternative française à WhatsApp

Créée par le fondateur de Skyrock, Skred est une application de communication qui se veut plus respectueuse de la vie privée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Skred, une messagerie sécurisée qui n\'utilise pas les données des utilisateurs. Illustration
Skred, une messagerie sécurisée qui n'utilise pas les données des utilisateurs. Illustration (BUSAKORN PONGPARNIT / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

franceinfo : Skred est-elle une application comparable à WhatsApp ?

Pierre Bellanger, fondateur du groupe Skyrock et créateur de l'application Skred : En termes de services, Skred ressemble à WhatsApp qui est un magnifique service avec des fonctionnalités utiles. Mais notre modèle est complètement différent puisque nous n'avons pas de serveur intermédiaire et donc, nous ne récupérons pas, et nous n’utilisons pas les données des utilisateurs. Comme le dit l’un de nos slogans, les seuls secrets que nous gardons sont ceux que nous n’avons pas.

De plus en plus d'utilisateurs semblent inquiets de l'utilisation de leurs données par les géants américains. Comment cela se fait-il ?

Je crois qu'il y a une prise de conscience progressive des risques liés à l'utilisation de ces applications de messagerie. En fait, la messagerie est au cœur de notre vie personnelle, professionnelle et même démocratique. Or, les applications américaines sont soumises à deux règlements problématiques.

Le premier, c'est le Patriot Act, cette loi américaine qui fait que les agences de renseignement ont accès, sans mandat, à l'intégralité de vos données si besoin. L’autre loi, c’est le Cloud Act, qui fait que les services de police et de justice américains ont accès, sans mandat non plus, à l'intégralité de vos données et peuvent s'en servir comme pièces dans des procédures judiciaires. On est absolument sous droit américain.

Le secret n'est-il pas un problème lorsque des malfaiteurs ou des terroristes peuvent en faire usage et que la police ou la justice ne peuvent pas pratiquer l’équivalent des écoutes téléphoniques ?

Rappelez-vous qu’à une époque, on avait voulu interdire les voitures car elles permettaient aux auteurs de holdups de s’enfuir. La solution a été de mettre des plaques d'immatriculation. En fait, chaque fois que l’on crée une liberté, on crée aussi une menace. Si vous inventez le scalpel, il peut servir aussi bien au chirurgien qu’au tueur en série. Notre service est sous droit français, nous répondons de l'ensemble des obligations du droit français et les autorités françaises en sont satisfaites.

Malgré tout, pourquoi les solutions françaises peinent-elles à rivaliser avec les outils numériques américains ?

Si vous reproduisez le modèle, vous avez perdu. Il faut imaginer une alternative totale, c'est-à-dire en même temps casser le modèle économique. S’il est possible de trouver un modèle économique ne consistant pas à capter les données des utilisateurs, alors ça marche. C'est ainsi qu'aujourd'hui, sans promotion, Skred connaît une explosion formidable avec 9 millions de comptes activés dans le monde et un nouvel utilisateur toutes les six secondes.

Skred, une messagerie sécurisée qui n\'utilise pas les données des utilisateurs. Illustration
Skred, une messagerie sécurisée qui n'utilise pas les données des utilisateurs. Illustration (BUSAKORN PONGPARNIT / MOMENT RF / GETTY IMAGES)