Nouveau monde, France info

Nouveau monde. La "galaxie Facebook" victime d’une panne géante

C’est peut-être l’une des plus grosses pannes de son histoire. Le réseau social Facebook et ses plateformes associées ont été paralysés pendant plusieurs heures dans la nuit de mercredi à jeudi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les quatre applications Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp sur un smartphone.
Les quatre applications Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp sur un smartphone. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Grosse panne chez Facebook. Tout a commencé mercredi 13 mars en fin d'après-midi (heure européenne). La plupart des services de la "galaxie" Facebook, c'est-à-dire le réseau social Facebook mais aussi Messenger, Instagram ou encore WhatsApp ont été perturbés, voire sont devenus inaccessibles pour certains utilisateurs, surtout aux États-Unis et en Europe de l’Ouest, notamment en France. La panne a duré environ 14 heures, ce qui en fait l’incident probablement le plus long de l'histoire de Facebook. Ironie de la chose : c’est sur le réseau concurrent Twitter que les responsables de l'entreprise ont été obligés de communiquer à l’intention de leurs usagers :

Pannes à répétition

Il s'agit de la 3e panne en sept mois pour Facebook, déjà touché par des perturbations en septembre et en novembre 2018. À l’époque, l’entreprise avait évoqué, de manière assez vague, des problèmes de réseau et de serveurs. Cette fois, elle a tenu a préciser rapidement, afin de couper court aux rumeurs qui montaient, qu’il ne s’agissait pas d’une cyberattaque. On n'avait toujours pas d'explications officielles à la mi-journée ce jeudi 14 mars. La presse américaine évoque la piste d'une opération de maintenance qui aurait mal tourné, comme c'est parfois le cas dans ce genre de panne, ou un problème sur les registres de noms de domaines.

Des conséquences financières

Lorsqu’un outil utilisé par 2,3 milliards de personnes tombe en panne, forcément, cela ne passe pas inaperçu. Certains s'amusaient hier soir, sur les réseaux sociaux, en disant que c'était l’occasion de "revenir à la vraie vie". D’autres se sont énervés, comme les Instagrameurs et autres influenceurs ne pouvant plus poster leurs vidéos ou encore les particuliers ne parvenant plus à avoir des nouvelles de leurs amis ou de leurs familles.

L'affaire est plus grave pour les professionnels. D'abord, les annonceurs publicitaires qui ont subi un véritable préjudice. D'ailleurs, Facebook a annoncé très vite que des indemnisations allaient être étudiées. Ensuite, les entreprises utilisant l’outil professionnel Facebook Workplace ont également été touchés. En revanche, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le concurrent Telegram affirme avoir gagné trois millions de nouveaux inscrits sur les dernières 24 heures, durant la panne.

Des ennuis judiciaires 

Last but not least, Facebook est visé depuis mercredi par une enquête pénale lancée par des procureurs de New York concernant une affaire de partage de données avec des entreprises extérieures. Le réseau de Mark Zuckerberg est accusé d’avoir laissé un libre accès aux données de ses utilisateurs à une soixantaine de fabricants de matériels électroniques tels que Samsung, Microsoft, Apple, Amazon ou Blackberry.

Les quatre applications Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp sur un smartphone.
Les quatre applications Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp sur un smartphone. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)