Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Géolocalisation, drones, télétravail… Face à l’épidémie, la Chine utilise à fond la technologie

Les autorités chinoises utilisent des drones pour diffuser des messages d’avertissement ou encore pour prendre la température des gens à l’aide de caméras thermiques.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un drone est utilisé pour désinfecter des zones contaminées par le coronavirus à Hénan (Chine).
Un drone est utilisé pour désinfecter des zones contaminées par le coronavirus à Hénan (Chine). (STR / AFP)

Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus, celle-ci entraîne une débauche de technologies à tous les niveaux. L’application Close contact detector permet de savoir si vous risquez d’être contaminé par le virus. Cependant, l’application ne procède à aucune analyse médicale et ne prend pas votre température, mais elle se contente de vérifier si vous avez été en contact avec une personne infectée. Le fait d’installer l’application permet aux autorités d’accéder à l’historique de vos positions géographiques qui sont comparées à celles de personnes infectées contenues dans une base de données.

Plus radical, à Hong Kong, les personnes confinées doivent porter un bracelet électronique qui garantit qu’elles restent bien chez elles. Dans d’autres villes chinoises, des caméras ont été installées dans les immeubles pour vérifier que personne ne sorte. Tout cela pose évidemment des questions de respect de la vie privée.

Drones et robots volants et roulants

Les autorités chinoises utilisent des drones pour diffuser des messages d’avertissement ou encore pour prendre la température des gens à l’aide de caméras thermiques. Les habitants doivent se mettre à leurs fenêtres chaque matin lorsque le drone pointe le bout de son nez. On utilise aussi des drones pour transporter des QR codes qui doivent être scannés, avec un smartphone, pour accéder à des informations ou remplir des formulaires d’autorisations d’accès à certaines zones. Dans les rues et les entreprises, des robots d’épandage venant de l’agriculture ont été reconvertis en machines à diffuser du désinfectant ou pour transporter des médicaments.

Télétravail et DJ en chambre

L’un des effets les plus notables de l’épidémie Covid 19 en Chine est le boom des logiciels de télétravail. Trois applications, notamment, connaissent un grand succès : DingTalk d’Alibaba, Work de WeChat, et Lark de ByteDance. Il s’agit d’applications de visioconférence et de travail partagé, genre de Slack et de Google Docs. Si vous êtes chez vous et que vous n’êtes pas rasé ou pas coiffé, Ding Talk propose même un filtre d’embellissement, comme sur les réseaux sociaux. L’enseignement à distance explose également, de même que le divertissement, avec une surconsommation de vidéos en ligne, des émissions de téléréalité et des sessions de DJ, cloîtrés chez eux qui organisent des soirées musicales via des webcams.

Un drone est utilisé pour désinfecter des zones contaminées par le coronavirus à Hénan (Chine).
Un drone est utilisé pour désinfecter des zones contaminées par le coronavirus à Hénan (Chine). (STR / AFP)