Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Des "vieux" téléphones victimes d’un renforcement de sécurité du réseau Orange

Les propriétaires de vieux téléphones de marque Samsung et si ils sont clients de l’opérateur Orange ont peut-être du souci à se faire. Une mise à jour effectuée mercredi peut les rendre inopérants.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Siège de l\'opérateur Orange, Paris.
Siège de l'opérateur Orange, Paris. (MAXPPP)

Si vous possédez un vieux téléphone Samsung et que vous êtes client de l’opérateur Orange, votre téléphone pourrait ne plus fonctionner à partir du mercredi 15 novembre.

On est habitué aux mises à jour logicielles qui peuvent rendre subitement obsolètes certains smartphones ou ordinateurs mais on n’est pas habitués à ce que cela vienne d’un opérateur. C’est pourtant le cas aujourd’hui avec Orange. L’opérateur télécom doit procéder à une mise à jour sur son réseau. Il s’agit de se mettre en conformité avec une directive de l’Agence Nationale de sécurité informatique (Anssi) qui vise à renforcer la sécurité, notamment pour empêcher l’interception de communications. Conséquence : sept vieux téléphones de la marque Samsung ne vont probablement plus fonctionner.

Quels sont les téléphones concernés ?

Pas de panique, il s’agit uniquement de vieux téléphones sortis au début des années 2000 (GT-E1050, 1080, 1081, 1085, 1086, 1150, 1170). Il s’agit de téléphones "à clapets" qui permettent seulement de téléphoner et d’envoyer des SMS mais pas d’aller sur Internet car ils ne supportent que la 2G et pas la 3G ni la 4G. Ces téléphones ont entre sept et dix ans. Malgré tout, certains modèles sont toujours en vente sur certains sites spécialisés. En effet, on sait que les téléphones portables très basiques sont à la mode et très appréciés par certains utilisateurs.

Que faut-il faire si on possède l’un de ces téléphones ?

Depuis plusieurs mois, Orange a prévenu par courrier et par SMS ses clients concernés. L’opérateur propose des téléphones de remplacement à des conditions avantageuses (notamment un appareil à moins de 10 euros ou bien un bon d’achat de 30 euros pour l’achat d’un appareil plus évolué). A noter que la mise à jour démarre à partir d’aujourd’hui mais les téléphones ne devraient être rendus inutilisables qu’à partir du 20 novembre.

Et les autres opérateurs ? 

Ce problème pourrait également concerner des abonnés du réseau Free Mobile qui exploite partiellement les infrastructures d’Orange. Quant aux autres opérateurs, SFR et Bouygues, ils ont déjà procédé à cette mise à jour depuis plusieurs années. SFR indique qu’il a : "fait le choix de conserver les 2 versions de sécurisation (5.1 et 5.3) pour permettre à tous les terminaux de se connecter, sans pénaliser les utilisateurs de terminaux anciens", ce qui laisse entendre, logiquement, que les vieux téléphones ne sont pas aussi bien sécurisés que les plus récents.

Siège de l\'opérateur Orange, Paris.
Siège de l'opérateur Orange, Paris. (MAXPPP)