Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Des stars des réseaux sociaux mobilisées contre Facebook

Des influenceurs célèbres ont décidé de geler leurs comptes ce mercredi pour protester contre la haine sur les réseaux sociaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Kim Kardashian et plusieurs personnalités dénoncent le manque de contrôles des propos haineux sur Facebook et Instagram.
Kim Kardashian et plusieurs personnalités dénoncent le manque de contrôles des propos haineux sur Facebook et Instagram. (JEAN-BAPTISTE LACROIX / AFP)

Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio, Katy Perry… Ce sont des stars incontestées des réseaux sociaux (188 millions d’abonnés pour Kim Kardashian). Mais ce mercredi 16 septembre, il faut se passer de leurs posts : elles appellent au boycott d'Instagram et de Facebook et ont décidé de "geler" leurs comptes pendant 24 heures.

Ces influenceurs de haut vol appellent même les autres célébrités mais aussi leurs fans à faire de même. L'action a été mise en place pour protester contre Facebook (maison-mère d’Instagram) qui ne ferait pas assez d’efforts pour empêcher la diffusion des propos haineux et des fausses informations, notamment à l’approche de l’élection présidentielle américaine.

La haine comme moteur économique ? 

Le phénomène a démarré avant l’été avec une action lancée par neuf associations et un hashtag : #StopHaineForProfit. Une allusion au fait que le modèle économique de Facebook reposerait sur la propagation des messages les plus violents et des fake news. Cette action avait d’ailleurs conduit des annonceurs à retirer leurs budgets publicitaires de la plateforme.

Mark Zuckerberg a rencontré les initiateurs de cette campagne, qui réclamaient dix mesures immédiates comme retirer les fausses informations liées à la présidentielle. Mais le PDG de Facebook n’a pas vraiment donné suite, ce qui n'a pas permis de calmer la fronde.

Facebook affirme multiplier les efforts

Le réseau social explique qu’il fait le maximum pour limiter les dégâts. Facebook a par exemple récemment supprimé près de 800 comptes liés au mouvement complotiste extrémiste QAnon. La plateforme a aussi durci ses règles en matière de publicité politique.

L’action de Kim Kardashian fait l’objet de pas mal de moqueries. Certains lui conseillent d’arrêter carrément les réseaux sociaux. Ce qui, évidemment, a peu de chances d’arriver.

Kim Kardashian et plusieurs personnalités dénoncent le manque de contrôles des propos haineux sur Facebook et Instagram.
Kim Kardashian et plusieurs personnalités dénoncent le manque de contrôles des propos haineux sur Facebook et Instagram. (JEAN-BAPTISTE LACROIX / AFP)