Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Construire sa maison par impression 3D

Cet été, on explore le futur dans "Nouveau monde". Jeudi, dans le secteur du bâtiment, une technologie pourrait être amenée à se développer : la construction par impression 3D.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Maquette d\'une maison réalisée à partir d\'une imprimante 3D.
Maquette d'une maison réalisée à partir d'une imprimante 3D. (JAMES LEYNSE / CORBIS NEWS)

Faire construire sa maison en quelques heures pour quelques milliers d’euros seulement. C’est la promesse de la construction 3D. Au lieu de monter des murs, parpaing par parpaing, ou de couler du béton dans de savants coffrages qui nécessitent le travail de plusieurs ouvriers pendant des semaines, l’impression 3D consiste à déposer du béton couche par couche avec une machine, comme on imprime des figurines avec une imprimante 3D.

On part d’un plan en 3D sur ordinateur. Un bras robotisé piloté par ordinateur pour suivre le plan dépose des couches successives de béton. Il s’agit de béton à prise rapide pour que les couches puissent être superposées au fur et à mesure du passage du bras robotique.

Une maison pour 3 500 euros

Les constructions en 3D, c’est déjà une réalité à Dubaï ou en Chine où l’on peut se faire imprimer une maison de 200 mètres carrés pour seulement 3 500 euros. L’une des plus grandes villas imprimées en 3D se trouve en Russie, elle fait 300 mètres carrés. On peut aussi réaliser des logements de taille plus modeste, comme cela a été fait pour des logements sociaux en France à Nantes ou à Reims.

Ce mode de fabrication dite additive, parce qu’on ajoute des couches de matière les unes aux autres, présente de nombreux avantages. C’est plus rapide : quelques jours au lieu de plusieurs semaines. C’est moins cher et cela produit beaucoup moins de déchets. Cela offre plus de possibilités de personnalisation. On peut créer des formes originales, comme des murs courbes ou des colonnes torsadées. On peut aussi choisir l’épaisseur et le type d’isolant que l’on souhaite. Les premières maisons imprimées en 3D n’étaient pas très belles au niveau de la finition du béton mais cela s’améliore. On crée aujourd’hui toutes sortes de formes élégantes. Il est même possible de créer des murs de plusieurs mètres de haut sans échafaudage.

La construction par impression 3D est également beaucoup plus silencieuse que la construction traditionnelle. Enfin, cela réduit la pénibilité puisqu’il n’y a quasiment plus besoin d’ouvrier. Problème : du coup, cela réduit aussi l’emploi dans le bâtiment.

Maquette d\'une maison réalisée à partir d\'une imprimante 3D.
Maquette d'une maison réalisée à partir d'une imprimante 3D. (JAMES LEYNSE / CORBIS NEWS)