Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Comment éditer son propre livre sur Internet ?

Editer un livre devient plus facile. Finis les envois de paquets de feuilles chez un éditeur qui ne donne aucune nouvelle malgré nos relances. L'autoédition existe et grace au numérique évidemment.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des rayonnages dans une librairie.
Des rayonnages dans une librairie. (DAMIEN MEYER / AFP)

Jérôme Colombain, journaliste à franceinfo, a fait l'expérience d'éditer son propre livre par internet:  Réseaux asociaux : faut-il quitter Facebook, Twitter, YouTube, Instagram ? Il nous donne ses conseils.

Il faut déjà l’écrire !


Ça tombe sous le sens, c'est le plus dur ! Ensuite, il faut passer par une plateforme d’autoédition. Vous allez éditer ce livre soit, uniquement en numérique : Apple iBooks, soit Google Play Livres, soit Kobo-Fnac ou bien autre solution en numérique et en format broché (papier) : Bookelis, Amazon Kindle Publishing (le plus connu et le plus puissant). Attention, l'autoédition est différente de la publication à compte d’auteur car l’auteur n’a rien à payer, les exemplaires papier seront imprimés à la demande pour chaque acheteur.

D’un point de vue pratique, comment ça se passe ?

Une fois qu’on a écrit son livre, mieux vaut le faire corriger par un correcteur professionnel qui va tout vérifier (orthographe, typographie, vérifier mêmes certaines informations, etc.) Ensuite il faut le mettre en forme et en page en respectant les règles de l’édition, il faut créer une couverture et seulement ensuite, on soumet son livre, par exemple, à Amazon qui vérifie que tout est conforme et qui met le livre en vente sur son site. Là aussi attention : aucune vérification du fond n'est faite uniquement des vérifications techniques de forme. Soit, on fait tout soi-même, soit, on le fait faire par des intermédiaires professionnels comme la plateforme Librinova et en 48 heures, votre livre est en vente.

On n’a plus besoin des éditeurs ?

Les éditeurs existeront toujours. D’abord, mettre son livre en forme n’est pas très facile – éditeur, c’est un métier ! – ensuite, deux choses que font les éditeurs et que l’on ne trouve pas sur les plateformes d’autoédition :  la promotion dans la presse et la diffusion dans les librairies. L'autoédition est un mode de diffusion complémentaire. Par exemple, pour des ouvrages qui visent un public très restreint ou pour de jeunes auteurs (notamment de romans) qui peuvent ainsi tester leur talent auprès du public et certains sont ensuite édités traditionnellement. À noter : la marge financière est beaucoup plus intéressante en autoédition que quand on passe par un éditeur à condition de vendre suffisamment de livres, évidemment.

Des rayonnages dans une librairie.
Des rayonnages dans une librairie. (DAMIEN MEYER / AFP)