Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Biogaz, kits solaires, batteries... Des innovations au service de l’énergie au CES de Las Vegas

Au salon high-tech CES de Las Vegas, à côté du déballage d’objets connectés parfois improbables, on trouve aussi des innovations réellement utiles, notamment dans le domaine de l’énergie et de l’environnement. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Homebiogas permet de générer une heure de cuisson avec un kilo de déchets.
Homebiogas permet de générer une heure de cuisson avec un kilo de déchets. (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

C’est une innovation qui intéressera tous ceux qui sont soucieux de recycler leurs déchets de manière utile : proposée par une start-up israélienne et présentée au CES de Las Vegas 2019, Homebiogas est un système capable de transformer les déchets organiques en gaz de cuisson et en engrais liquide. Cela ressemble à une sorte de grosse tente gonflable (mieux vaut l’installer au fond de son jardin plutôt qu’au milieu de son appartement). On jette dedans tous ses restes alimentaires au fur et à mesure qui sont transformés en gaz inflammable. Un kilo de déchet permet de générer une heure de cuisson. Pour cela, il faut utiliser un petit réchaud spécial fourni avec le dispositif qui coûte environ 600 euros. 5 000 exemplaires ont déjà été vendus aux États-Unis et Afrique. Cela fonctionne sans électricité.

Des kits solaires pour régions sans électricité

Fenix, une filiale d’Engie, propose des kits à base de panneaux solaires permettant d’alimenter des téléphones ou même une télévision et une parabole satellite pour 15 à 80 centimes à peine par jour. Un dispositif, totalement autonome destiné notamment aux régions d’Afrique privées d’électricité.

Dans le même ordre d’idée, un autre système original a reçu une récompense au CES de Las Vegas, un système à base de panneaux solaires et de batteries amovibles, notamment pour les enfants africains. Dans la journée, pendant que les enfants sont à l’école, les batteries se rechargent avec le soleil. Le soir, ils emportent chez eux une des petites batteries qui permettent de recharger un à trois téléphones basiques ou d’allumer une ampoule. De manière symbolique, le dispositif a l’allure d’une vache stylisée en métal et les batteries ressemblent aux pis de la vache. Ce système, d’origine coréenne, est baptisé Solar Cow, "la vache solaire". Plusieurs exemplaires sont déjà en test, notamment au Kenya.

Une batterie lilloise révolutionnaire

Une start-up lilloise, Otonohm, a mis au point une batterie d’un nouveau genre capable de délivrer 20% d’énergie supplémentaire par rapport à une batterie traditionnelle et qui dure plus longtemps. Assez grosse, elle peut alimenter n’importe quel appareil électrique, petit ou gros, et elle se recharge de différentes manières : simple prise de courant mais aussi allume-cigare, panneau solaire, petites turbines éoliennes ou hydrauliques.

Homebiogas permet de générer une heure de cuisson avec un kilo de déchets.
Homebiogas permet de générer une heure de cuisson avec un kilo de déchets. (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)