Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Amazon Alexa veut se faire une place en voiture et dans la cuisine

Grâce aux assistants vocaux, on pourra bientôt parler à sa voiture et même… à son four à micro-ondes. Les géants du numérique entament la deuxième phase de la conquête de notre quotidien.   

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le vice-président d\'Amazon, Dave Limp présente les connexions multiples avec son environnement proches grace à un assistant vocal Alexa. Ici avec un micro-ondes, à Seattle (Washington), le 20 septembre 2018.
Le vice-président d'Amazon, Dave Limp présente les connexions multiples avec son environnement proches grace à un assistant vocal Alexa. Ici avec un micro-ondes, à Seattle (Washington), le 20 septembre 2018. (STEPHEN BRASHEAR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Il fallait y penser. Le géant Amazon vient de dévoiler un "micro-ondes à intelligence artificielle". Il s’agit d’un appareil qui sera vendu une soixantaine de dollars (aucune sortie de France prévue) et qui sera capable de réagir à la voix. On pourra lui dire, par exemple, "maïs" ou "pomme de terre" pour lancer une cuisson. En fait, on ne s’adressera pas directement au four mais à un assistant vocal Amazon Echo connecté, sans fil, avec le four. Le four lui-même n’aura pas la parole.

Cette volonté d’interconnecter les équipements électroménagers entre eux et avec les assistants vocaux correspond à une tendance de fond. Appareils de cuisson, réfrigérateurs et machines à laver pourront bientôt être pilotés à la voix et non plus seulement avec des boutons et des bip-bips. Le géant Samsung prépare également plusieurs produits "intelligents" qui fonctionneront avec son assistant vocal  "Bixby".

La bataille de la voiture

Amazon a également annoncé Echo Auto, un appareil permettant d’utiliser d’interroger Alexa dans sa voiture. On pourra demander, par exemple, où se trouve la station-service la plus proche. L’appareil utilisera la connexion du smartphone pour trouver l’information et les haut-parleurs de la voiture pour formuler sa réponse.

Ce produit témoigne de la volonté d’Amazon de s’installer à bord des voitures afin de ne pas laisser le champ libre à ses deux principaux concurrents Google et Apple (avec leurs systèmes Android Auto et Carplay). Là encore, il s’agit d’une vraie tendance de fond. Amazon vient, par ailleurs, de passer un partenariat avec Audi tandis que Google vient de signer un accord avec l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.  

Le vice-président d\'Amazon, Dave Limp présente les connexions multiples avec son environnement proches grace à un assistant vocal Alexa. Ici avec un micro-ondes, à Seattle (Washington), le 20 septembre 2018.
Le vice-président d'Amazon, Dave Limp présente les connexions multiples avec son environnement proches grace à un assistant vocal Alexa. Ici avec un micro-ondes, à Seattle (Washington), le 20 septembre 2018. (STEPHEN BRASHEAR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)