Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Alexa, Home, Siri… la bataille des assistants vocaux ne fait que commencer

Les assistants vocaux pour la maison n'ont pas encore convaincu, même si les innovations dans ce domaine se multiplient.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Assistant vocal d\'Amazon, Echo.
Assistant vocal d'Amazon, Echo. (NI YANQIANG / IMAGINECHINA)

Google (avec Home), Amazon (avec Alexa) et Apple (avec Siri), mais aussi Microsoft (avec Cortana) se positionnent sur le créneau des assistants vocaux. Les innovations sont nombreuses mais peinent à convaincre les acheteurs.

Des assistants nomades

Après les assistants vocaux dans les smartphones et les enceintes connectées, pourquoi pas des lunettes connectées "intelligentes" ? C’est le projet, semble-t-il, du géant américain Amazon. Cela permettrait d’utiliser l’intelligence artificielle Alexa en mode nomade. Rappelons qu’Amazon ne produit pas de smartphone, contrairement à Google ou Apple. Le leader de la vente en ligne essaye donc de se positionner différemment. De son côté, Google va lancer une version mini de son assistant vocal à 50 euros. Bref, la bataille est féroce. Chacun tente d’installer son système un peu partout. 

Un succès incertain 

Pourtant, les assistants vocaux ne sont pas encore vraiment un franc succès. Même s’il est trop tôt pour faire un bilan de l’utilisation, notamment en France où seul le système de Google est disponible, il semble bien que, passée la curiosité des premiers jours, ce genre de joujou ne soit pas très utilisé. Aux Etats-Unis, l’assistant Siri d’Apple est le plus utilisé (uniquement sur smartphone pour l’instant) mais son utilisation est en légère baisse. A l’inverse, Amazon Alexa et Cortana de Microsoft progressent. Pourquoi ? Sans doute parce qu’on utilise déjà énormément son smartphone pour tout faire et on n’a pas encore l’habitude de faire appel à un autre appareil à commande vocale. 

Un usage très domestique  

Ce qui est le plus intéressant, c’est la possibilité de piloter des appareils domotiques (chauffage, lumières, volets) mais malheureusement les équipements compatibles ne sont pas encore très répandus. L’application la plus utilisée reste... la minuterie pour la cuisine. Quant au "commerce vocal", il pourrait prendre des voies insolites, comme en Grande-Bretagne où d'après le Sun, un perroquet aurait passé commande tout seul via Alexa.

Assistant vocal d\'Amazon, Echo.
Assistant vocal d'Amazon, Echo. (NI YANQIANG / IMAGINECHINA)