Nouveau monde, France info

Nouveau monde. À quoi ressemblera le smartphone du futur ?

Le salon Mobile World Congress, qui s’est tenu cette semaine à Barcelone, a permis de voir à quoi pourra ressembler le smartphone des années 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Prototype de smartphone pliable de la marque chinoisre TCL
Prototype de smartphone pliable de la marque chinoisre TCL (JC/RF)

De part et d’autre de l’allée centrale du Mobile World Congress de Barcelone, deux géants des télécoms se font face : d’un côté, le coréen Samsung et, de l’autre, le chinois Huawei. Sur chaque stand, sous des cloches de protection en verre, focalisant toutes les attentions : le smartphone du futur. Un smartphone pliable qui permet d’avoir en poche à la fois un smartphone et une tablette. Chez Samsung, c'est le Galaxy Fold. Chez Huawei, le Mate X. Ces deux modèles seront les premiers du genre lancés sur le marché avant la fin de l'année 2019.  

Plusieurs concepts d’écrans pliables

Samsung, Huawei, Xiaomi ou TCL (Alcatel) promettent donc des smartphones pliables pour les années à venir… Mais chacun a sa conception du terminal à géométrie variable. Chez certains, l’écran est à l’extérieur, des deux côtés de l’appareil. Chez d’autres, au contraire, il est à l’intérieur afin d’éviter le syndrome de la tartine beurrée en cas de chute. Reste à savoir si ces produits parviendront à séduire les consommateurs avec leur design forcément plus épais et surtout leur prix dans un premier temps astronomique : au-delà de 2000 euros.

La 5G à partir de 2020

Le smartphone du futur ne sera pas seulement pliable, il permettra aussi d’accéder à de nouveaux services à très haut débit grâce à la 5G. La téléphonie mobile de 5e génération, c’est la promesse d’un Internet mobile à très haut débit avec, surtout, des temps de latence extrêmement réduits permettant, par exemple, de jouer à des jeux vidéo en réseau, ou, pour les professionnels, de piloter des robots à distance.

Huawei dans l’œil du cyclone

Reste une question : qui pour fournir les équipements de réseau pour déployer la 5G à partir de l’année prochaine, comme le promettent les opérateurs ? Le numéro mondial du secteur, le chinois Huawei, est dans l’œil du cyclone. Les États-Unis assurent que Pékin risque d’utiliser les équipements de Huawei pour espionner les Occidentaux et ils invitent donc les Européens à barrer la route au chinois. Au Mobile World Congress de Barcelone, Huawei a tenté de rassurer tout le monde.
Le futur, ça commence donc l’année prochaine.

Prototype de smartphone pliable de la marque chinoisre TCL
Prototype de smartphone pliable de la marque chinoisre TCL (JC/RF)