Nouveau monde, France info

Les start-up françaises à l'assaut de la Chine

Une délégation de jeunes pousses de la FrenchTech participe actuellement au salon CES Asia à Shanghaï.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Gary Shapiro, organisateur du CES, félicite la délégation French Tech)

Des chaussures qui changent de couleur

Les Français sont branchés mode et ils le montrent ! Au salon CES Asia, la start-up Phoceis, une jeune pousse lilloise, a présenté son innovation insolite : des chaussures connectées qui changent de couleur. Il s'agit de baskets dotées d’une large bande intégrant des LED. Grâce à une application mobile, il est possible d'assortir la couleur de ses baskets à sa tenue. On peut aussi faire vibrer les couleurs en fonction de la musique. Ce n'est pas un gag. Ce produit devrait sortir en fin d’année dans une grande chaîne de magasins de chaussures (150 ou 200 euros environ).

Accordez les couleurs de vos baskets à votre tenue pic.twitter.com/IBeZKzuVP3 — Jérôme Colombain (@JeromeColombain)

Cabine d’essayage virtuel

De son côté, Virtual Fit exposait sa cabine d’essayage virtuelle. Cette installation permet de tester un vêtement avant de l’acheter même si celui-ci n’est pas disponible en magasin. Quoi de neuf par rapport aux solutions équivalents ? Une interaction par reconnaissance gestuelle (via Microsoft Kinect) et la possibilité de commander directement l’article sur Internet.

(La cabine d'essayage Virtual Fit se pilote avec des gestes © JC)

Pépite du jeu vidéo

Bien qu'inconnue en France, Virtuos est une pépite de la high-tech français en Asie. Cette entreprise créée il y a 12 ans à Shanghaï par un Français, Gilles Langoureux, travaille en sous-traitance pour l’industrie du jeu vidéo, notamment dans le domaine de la réalité virtuelle. Elle compte aujourd’hui plus d’un millier d’employés en Chine et au Vietnam ainsi qu’un bureau à Paris ce qui en fait une belle réussite française en Chine.

French Tech en force

Comme à Las Vegas, en janvier dernier, où les Français constituaient déjà la plus grosse représentation étrangère, les Français sont présents en force au CES Asia 2016 avec dix-sept start-up réunies sous la bannière French Tech. Il faut dire que c'était même la seule délégation regroupée sous l’étendard d’un pays.

(Gary Shapiro, organisateur du CES, félicite la délégation French Tech)