Nouveau monde, France info

Les jeux, c'est bon pour les vieux

Souvent décriés, les jeux vidéo seraient bénéfiques pour les personnes âgées.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Souvent caricaturé comme violent, le jeu vidéo affiche des ressources
insoupçonnées. Ainsi, des chercheurs de l'Université de l'Iowa aux Etats-Unis
ont observé des centaines de personnes de plus de 50 ans dont l'occupation
principale était de... jouer. Des seniors qui ont montré des signes
d'amélioration de leurs capacités cognitives, reculant ainsi de plusieurs
années le déclin lié à la vieillesse. Le but des chercheurs : comprendre
pourquoi, en vieillissant, on perd ces fonctions majeures du cerveau comme la
mémoire, l'attention, la perception ou la résolution de problèmes.

La méthodologie de cette étude est simple : 681 personnes en bonne santé
réparties en quatre groupes témoins séparé en différentes tranches d'âge : les
50-64 ans et les plus de 65 ans. Un groupe devait jouer à de simples mots
croisés sur ordinateur, les trois autres à un jeu vidéo baptisé "Road Tour" où
il fallait identifier un modèle de voiture grâce à l'image furtive d'une plaque
d'immatriculation. Le but étant de monter en niveaux de difficulté en faisant
apparaître la plaque de moins en moins longtemps.

Conclusion : quelle que soit la vitesse de départ, l'entraînement fait
reculer le déclin cognitif. Testés au bout d'un an, les groupes qui ont joué au
moins 10 heures ont gagné trois ans, selon l'étude. Le groupe ayant joué quatre
heures de plus à même bénéficier de quatre ans de recul du déclin cognitif,
dépassant ainsi les joueurs de mots croisés sur le plan de la concentration, de
la vitesse et de l'agilité à passer d'une tâche à une autre.

Une accélération des facultés qui a même étonné les chercheurs. Alors
pourquoi le jeu vidéo procure-t-il autant de bénéfices aux personnes âgées ? Il
accélérerait tout simplement les capacités cognitives en ouvrant à une vision
plus panoramique. Avec l'âge, les chercheurs explique que la vue se restreint à
une sorte de "tunnel",.

Une étude qui pourrait créer de nouveaux leviers de croissance pour
l'industrie du jeu vidéo même si une autre étude récente affirme que plus on
vieillit, moins on s'intéresse aux jeux vidéo. Le chercheur a ainsi crée un
outil pour quantifier les sujets abordés par les utilisateurs, de Facebook
selon leur âge et leur sexe. Conclusion : plus ils vieillissent, plus les gens
parlent de politique, de philosophie et de météo et moins de jeu vidéo.

(©)