Nouveau monde, France info

L'obsolescence programmée des appareils électroniques

Nos appareils high-tech seraient-ils "programmés" pour tomber en panne ? C'est ce que laisse entendre un reportage diffusé récemment sur France Télévisions.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est le reportage qui inquiète les consommateurs de
produits high-tech que nous sommes tous : il y a quelques jours l'émission Cash
Investigation sur France 2 s'interrogeait sur ce que l'on appelle "l'obsolescence
programmée". En d'autres termes, nos précieux joujoux technologiques seraient-ils
programmés pour vieillir et mourir plus tôt que la normale afin de nous inciter
à en changer le plus souvent possible ?

L'émission évoque notamment le cas d'anciens téléviseurs
Samsung qui auraient été équipés de condensateurs pas assez puissants et mal positionnés
ce qui augmenterait les risques de panne.

Tout le monde connaît aussi le problème des batteries de
l'iPod impossible à changer lorsque elles tombent en panne ce qui oblige l'utilisateur
à racheter un nouvel appareil. Cette affaire a fait l'objet d'un procès
collectif aux Etats-Unis qui s'est conclu par un accord entre la marque à la
pomme et les consommateurs sans qu'Apple ne rien pour autant  à ses pratiques.

Cela dit, la question de l'obsolescence des produits n'est
pas nouvelle.

En janvier dernier, un long reportage d'Arte rappelait que,
dans les années cinquante, après l'invention du nylon, des chercheurs avaient
mis au point de nouveaux bas féminins ultra-résistants mais, très vite,
l'industrie textile avait du revenir à des bas plus fragiles pour des raisons
économiques.

Et oui, l'obsolescence, ce n'est bon ni pour le porte-monnaie
du consommateur ni pour l'environnement mais c'est ce qui fait tourner les
entreprises et qui maintient les emplois.

On pourrait également citer le cas des imprimantes ou des
ampoules qui ont une fâcheuse tendance à mourir un peu trop vite sans oublier
ces réfrigérateurs ou ces lave-linges qui ont le chic pour tomber en panne
juste après la fin de la garantie alors que "du temps de nos
grand-mères", nous semble-t-il, cela durait bien plus longtemps.

Aujourd'hui, les produits tombent plus vite en panne plus
vite mais ils coûtent aussi beaucoup moins chers (en tout cas à l'achat mais
pas forcément sur la durée puisqu'il faut en changer plus souvent).

En ce qui concerne les produits numériques, il y a toutefois deux
éléments spécifiques à prendre en compte. D'abord les équipements high-tech ne
sont pas seulement des appareils pratiques mais ils sont devenus des objets de
désir. Comme la mode vestimentaire, ils servent à marquer l'appartenance à une communauté
(Mac, PC, iPhone, Android...) et notre fibre consumériste nous pousse à en
changer fréquemment. Ensuite et surtout, les produits numériques, depuis
l'invention de l'ordinateur, sont basés sur l'innovation qui, comme chacun
sait, ne s'arrête jamais et surtout évolue beaucoup plus vite dans le numérique
que dans l'univers des produits traditionnels.

Revoir l'émission de France 2 : 
http://www.pluzz.fr/cash-investigation.html 

Revoir l'émission d'Arte :
https://www.youtube.com/watch?v=0VwCPQ7iLwc 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)