Nouveau monde, France info

Demain, l'ordinateur à lunettes holographiques ?

On en sait un peu plus sur le projet de masque de réalité virtuelle holographique, présenté mercredi soir par Microsoft.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Hololens est un masque qui projette des hologrammes devant vos yeux. Vous le chaussez et vous voyez apparaître des images virtuelles par dessus l’environnement réel qui vous entoure.

Par exemple : on pourra « essayer » des meubles ou des objets de décoration chez soi avant de les acheter. Microsoft montre aussi comment un ami peut vous aider à changer un robinet en faisant apparaître des indications sur les tuyaux. On pense également à de nombreuses applications dans l’industrie, pour manipuler des maquettes en 3D, et aussi dans le domaine artistique. On pourra aussi converser à distance avec un correspondant qui aura l’air de se trouver au milieu de votre salon, comme dans la Guerre des Étoiles. C’est vraiment le mélange du réel et du virtuel.

Comment ça marche ?

C’est un peu entre les Google Glass et le masque de réalité virtuelle Oculus Rift. Ce casque, baptisé Hololens, est relié à un ordinateur équipé d’une version spéciale de Windows. L’ensemble porte le nom de code "Windows Holographic". Comme les vrais hologrammes sont extrêmement difficiles à réaliser, en fait, ce sont des images qui s’affichent sur l’écran du masque et on a l’impression de les voir par dessus le monde réel. La prouesse technique, c’est que l’ordinateur calcule en permanence la position des objets dans l’espace et permet même de les manipuler avec les mains grâce à la reconnaissance gestuelle.

C’est pour quand ?

Evidemment, ce n’est pas pour tout de suite. C’est un projet très ambitieux. On ne sait pas à quel stade de développement exactement Microsoft en est. Ce qui est important, c’est de jeter l’idée sur la table et de voir les perspectives que cela ouvre. Pour Microsoft, c’est " l’ordinateur du futur", un ordinateur holographique.

On espère que cela connaîtra un meilleur destin que les Google Glass ou la table Surface de Microsoft, tout aussi révolutionnaires, mais qui ne sont pas devenus, à ce jour, des produits de masse.

Microsoft n’est pas seul à travailler sur ce concept. Une start-up américaine, financée par Google, Magic Leap, planche également sur des lunettes de réalité augmentée.

Pour en savoir plus : http://www.microsoft.com/microsoft-hololens

 

(©)