Nouveau monde, France info

Cinq choses à savoir sur la 4G

La 4G est désormais une réalité en France. Les opérateurs se livrent une bataille sans merci pour déployer leurs antennes. On fait le point. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Où en est la couverture ?

Objectif imposé : 40% de la population couverte à la fin de
l'année 2013. Pour certains, cela va plus vite que prévu. Ainsi, Bouygues Télécom
a annoncé hier soir qu'il allait fournir  plus de la moitié de la population française à
partir du 1er octobre, d'un coup de baguette magique, grâce au
recyclage de ses fréquences 2G. SFR a été le premier à ouvrir la 4G dans l'hexagone et est
aujourd'hui présent dans une douzaine de villes. Orange s'est déployé en force avec près de 400 agglomérations
couvertes. Free n'est pas encore officiellement dans la course. Concernant Paris, le blocage a été levé et les opérateurs
peuvent enfin déployer leurs antennes dans la Capitale.

La 4G, à quoi ça sert ?

Ce n'est pas une révolution, juste une évolution. Aujourd'hui
où tout passe par le mobile – aussi bien la messagerie, le Web que la
musique, la vidéo ou la navigation routière – il est indispensable d'avoir des
connexions mobiles à très haut débit comme à la maison. La promesse de la 4G
c'est : 10 fois plus vite qu'en 3G, l'équivalent d'une connexion par fibre
optique. Cela permet aux professionnels d'échanger de gros fichiers et aux
particuliers de jouer en ligne ou de stocker facilement photos et vidéos dans
le nuage.

Quels sont les
téléphones mobiles compatibles ?

Tous les nouveaux smartphones sont compatibles 4G. Exemples :
la Galaxy S4 de Samsung, le LG G2, le Sony Xperia Z1 ou encore les nouveaux
iPhone 5S et 5C. L'ancien iPhone 5 est compatible uniquement avec la 4G de
Bouygues Télécom.

Combien coûte la
4G ?

Les forfaits sont un peu plus chers qu'en 3G, de 5 à 10
Euros environ. Les opérateurs ont concocté de nouvelles offres allant de 30 à
140 Euros par mois. Le prix du mégaoctet n'augmente pas forcément mais les
nouveaux forfaits tiennent compte du fait que l'on va consommer plus de
données. Certains, comme SFR, ont choisi d'inclure des contenus tels
que de la musique ou des jeux vidéo.

Y'a-t-il des pièges
dans la 4G ?

Oui. Outre les tarifs qui obligent comme d'habitude le
consommateur à bien faire ses comptes, sachez qu'il y a 4G et 4G. Quelques smartphones,
comme le G2 de LG, sont compatibles avec la 4G ultra-rapide à 150 mégabits disponible
uniquement à certains endroits chez certains opérateurs. Parfois, aussi, votre téléphone peut afficher le symbole 4G mais en
réalité la vitesse de connexion n'est pas au rendez-vous car les
infrastructures en amont n'ont pas encore été mises à jour. Enfin, si les connexions sont aujourd'hui très rapides,
comme sur des autoroutes flambant neuves, c'est parce qu'il y a très peu de
monde. Mais lorsque l'on comptera des millions d'abonnés cela risque de
commencer à bouchonner.

(©)