Nouveau monde, France info

Cette habile arnaque aux iPhone à un euro

Des offres alléchantes fleurissent sur le Web proposant d’acquérir le dernier iPhone au prix extraordinaire de… un euro. Evidemment, c’est du bluff. Mais des internautes se font piéger…

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Attention, arnaque !

 

Un smartphone de luxe qui coûte au minimum 700 Euros proposé à 1 Euro ? C’est forcément louche. Malheureusement, des dizaines d’internautes se seraient laissés prendre par cette arnaque qui envahit le Web depuis quelques semaines. Cela concerne l’iPhone 6, l’iPad ou encore le Galaxy S6 Edge de Samsung… Bref, les produits high-tech les plus chers et les plus prisés du moment. L’association UFC Que Choisir a remonté le fil de ces arnaques.

 

Comment ça se passe ?

 

Tout commence par une publicité alléchante proposant l’un de ces produits pour seulement 1 Euro. Quand on clique, on arrive le plus souvent sur une page présentée comme un article de presse avec photos et titres racoleurs. L’un de ces sites est même la copie conforme du site d’information LaTribune.fr. Malgré les fautes d’orthographe et les tournures de phrases en mauvais français qui méritent le détour, on se laisserait presque convaincre de sortir sa carte bancaire. C’est ce beaucoup d’internautes ont fait, si l’on en croit l’UFC Que Choisir. Ceux-ci se voient alors débités non seulement de la somme de 1 Euro mais aussi surtout, les mois suivants, d’un abonnement récurrent de 50 à 90 Euros environ pour des sites de musique ou de jeux en ligne. Ces derniers ont pour noms : Rockyfroggy.com, Radioplanets.com, DealsOfToday.eu ou Wonkabonka.com.

 

L’explication

 

En réalité, cette arnaque est un système de vente forcée d’abonnements. Dans 99% des cas, il n’y a aucun iPhone à la clé. Seulement quelques appareils seraient effectivement offerts tous les 500 ou 1000 participants. Cet « attrape-gogos » se développe notamment beaucoup sur Twitter ou n’importe qui peut désormais passer des publicités payantes sans aucune vérification de la part du réseau social. Il faut donc se montrer extrêmement prudent face à ces offres trop belles pour être vraies qui constituent une arnaque assez habile pas facile à faire cesser.

(© Maxppp)