Nouveau monde : objets connectés, France info

Les bracelets connectés, ces nouveaux coachs santé

Discrets, ils comptent le nombre de pas que vous faites chaque jour, analysent votre sommeil et vous aident à mener une vie saine : les bracelets connectés pourraient bien révolutionner la santé publique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Bracelet connecté Jawbone Up)

Savez-vous combien de pas vous avez fait aujourd’hui en marchant ? Rappelons que pour être en bonne santé, il faut parcourir au moins 10.000 pas par jour, selon l’OMS, et ne pas rester assis à son bureau trop longtemps. C’est à cela que servent les bracelets connectés. On parle aussi de traqueurs d’activité qui vous aide quantifier l’exercice physique pour inciter à mener une vie saine.

Ils ont pour noms : Fitbit, Jawbone, Withings ou Samsung Gear Fit… On les trouve sous forme de bracelets ou de petits capteurs à fixer à la ceinture ou à garder au fond de la poche. Apparus en 2012 aux Etats-Unis, les bracelets traqueurs d’activité sont les plus connus des objets connectés. Le prix ? Entre 100 et 150 euros.

Comment ça marche ?

Il faut le charger, l’allumer, l’appairer en Bluetooth avec votre smartphone et télécharger l’application mobile dédiée. Il faut le porter sur soi le plus souvent possible, y compris la nuit. L’appareil va se synchroniser automatiquement avec votre smartphone et chaque fois que vous lancerez l’application vous pourrez consulter les données sur l’écran de votre mobile. Combien de temps ai-je dormi cette nuit ? Ai-je fait suffisamment d’exercice cette semaine ? 

Certains bracelets connectés se contentent de compter les pas et d’analyser le sommeil (Jawbone Up24, Fitbit Flex). D’autres (Withings Pulse 02) mesurent les battements cardiaques et même le taux d’oxygène dans le sang censé être, lorsqu'il est trop bas, un élément avant-coureur d'une crise cardiaques. D’autres encore (Samsung Gear Fit) vont plus loin et affichent des notifications lorsque vous recevez un appel téléphonique ou un SMS. Certains de ces joujoux disposent aussi d’une fonction très pratique de réveil intelligent qui vous tire des bras de Morphée au moment où vous êtes dans une phase de sommeil léger, ce qui évite de se sentir fatigué toute la journée.

Des outils de santé publique ?

Avant de choisir un objet connecté, vérifiez bien s’il est compatible avec votre smartphone et choisissez en un qui dispose d’au moins une semaine d’autonomie sans recharge.

Derrière ce qui peut apparaître comme des gadgets se cache un enjeu de santé et un enjeu commercial. Par exemple, l’assurance santé Axa offre des chèques cadeau aux porteurs de bracelets qui font un certain nombre de pas chaque jour.

On est sans doute à l’aube d’une nouvelle forme de santé publique assistée par objets connectés. Voilà qui en séduira certains, mais fera peur à d’autres.

(Bracelet connecté Jawbone Up)