Nouveau monde : objets connectés, France info

Des objets connectés insolites

C’est la fin de notre série de chroniques d’été consacrée aux objets connectés… On termine par une sélection d’objets insolites.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Lapka)

Un capteur environnemental

Beaucoup d’objets connectés sont tournés vers la santé et le bien être. Certains sont pour le moins surprenants comme, par exemple, le Lapka. Cela se présente sous la forme de quatre appareils au design insolite : des mini-cubes moitié  en plastique blanc, moitié style bois. Ces joujoux sont des capteurs, à brancher sur un iPhone, qui prétendent analyser l’environnement dans lequel on vit en mesurant quatre paramètres : la teneur en nitrates dans l’eau, le taux d’humidité dans l’air ainsi que les champs électromagnétiques et mêmes les particules radioactives. C’est fait pour être utilisé dans la rue, au bureau, dans la chambre d’un enfant ou en avion, selon le fabriquant. Le Lapka peut vous dire, par exemple, si un aliment est réellement "bio". Est-ce fiable ? On ne l’a pas testé, avouons-le. En tout cas, ce n’est pas donné : environ 250 dollars pour les 4 capteurs.

Messages d'amour vibrants et odorants

Insolite également : le bracelet connecté Taptap qui permet d’envoyer des messages à son amoureux ou son amoureuse sous forme de… taptaps. Vous tapotez votre bracelet et votre chérie à l’autre bout de la Terre sent le sien vibrer au même moment. Ça va bientôt sortir à 130 dollars la paire.

Dans le même genre, il y a le diffuseur d’odeur connecté pour amoureux, vendu aux Japon.

Et puis, difficile de ne pas signaler le sextoy connecté pour vibrer, là encore, au même moment, à distance, par smartphones interposés.

Cigarette et joint connectés

Au cours de la même soirée, les amateurs pourront essayer la cigarette électronique connectée ou encore le joint connecté. C’est une cigarette électronique dont l’extrémité, représentant une feuille de canabis, s’allume lorsque l’on tire dessus. Les substances utilisées seraient relaxantes mais totalement légales, selon le fabriquant. Cela vient des Pays Bas (tiens donc).

Canne blanche connectée

Enfin, plus utile, la canne blanche connectée pour aveugles. Dotée d'un capteur et reliée à une oreillette, elle bipe pour signaler les objets à proximité. Elle sera dotée d'un GPS et l’application fonctionnera via une commande vocale. La canne sera aussi équipée d'un système sonore permettant à son propriétaire de la retrouver facilement. On en parle au futur car c’est encore un projet dans le cadre d’un concours organisé par la société Cisco.

Bref, insolites, innovants, souvent très élégants grâce à un effort particulier apporté au design, les objets connectés n’ont pas fini de nous surprendr

(© Lapka)