Mon info, France info

Mon info. Pour réduire les risques d'inondations, le Royaume-Uni compte sur le boulot des castors

Des castors vont être réintroduits dans des zones inondables du sud de l'Angleterre. Cet animal est un  bâtisseurs hors-pair, spécialistes des barrages et autres retenues d’eau.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un castor dans son environnement.
Un castor dans son environnement. (MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On l’a vu encore récemment en France, à l’occasion de pluies abondantes : les ravages, les destructions, causées par la montée des eaux sont un fléau qui touche tout le monde, y compris nos voisins anglais, qui eux aussi ont été touchés par des pluies automnales record. Des inondations régulières, causées le plus souvent par des constructions en plaine, en zone dite "inondable" et par le mauvais entretien des cours d’eau.

Pour endiguer ces risques d’inondations, le National Trust, qui est chargé de la protection du patrimoine historique et naturel du Royaume-Uni, a eu une idée. L’année prochaine, elle va relâcher… des castors, dans deux zones du sud de l’Angleterre.

Une espèce éteinte depuis le XVIe siècle

Les Britanniques comptent réintroduire les castors pour profiter de leurs qualités de bâtisseurs hors-pair, spécialistes des barrages et autres retenues d’eau. Leur travail permet de retenir l’eau en période sèche, de réduire les crues éclair en aval et cela améliore même la qualité de l’eau en retenant le limon, selon l’un des responsables du projet.

Une revanche pour les castors ingénieur : ils avaient disparu du Royaume-Uni dès le XVIe siècle, chassés pour leur fourrure, leur viande mais aussi leurs glandes, qui produisent une huile très odorante utilisés comme arôme alimentaire. Les castors seront donc réintroduits dans deux zones du sud du pays, dans des zones boisées, et les experts surveilleront leur évolution dans le milieu. Et leur travail, évidemment. 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un castor dans son environnement.
Un castor dans son environnement. (MAXPPP)