Mon info, France info

Mon info. L'ancien directeur d'NRJ, Max Guazzini met en vente ses disques d'or au profit de la Fondation Brigitte Bardot

167 000 euros récoltés au profit de la Fondation Bardot. C'est le résultat de la vente aux enchères jeudi des disques d'or de la collection de Max Guazzini, l'ancien président du club de rugby du Stade Français,  et ancien patron de la radio musicale NRJ.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La vente aux enchères chez Drouot des disques d\'or appartenant à Max Gazzini, à Paris, le 23 janvier 2020.
La vente aux enchères chez Drouot des disques d'or appartenant à Max Gazzini, à Paris, le 23 janvier 2020. (XAVIER MONFFERAN / RADIO FRANCE)

Une vente aux enchères pas comme les autres jeudi 23 janvier. Elle s'est passée dans l'un des salons très chics du célèbre hôtel des ventes de Drouot, à Paris. Mais cette fois, pas de tableaux, de bijoux ou de meubles anciens, non. Des disques d'or. Plus de 200 cadres, à l'effigie des plus grands artistes : Madonna, U2, Johnny Halliday, Dalida, ou encore Whitney Houston.

Une collection exceptionnelle, très rare, celle d'un nom bien connu du show business : Max Guazzini, ancien président du club de rugby du Stade Français, mais aussi et surtout ancien patron de la radio musicale NRJ. Des décennies de succès musicaux, essentiellement les années 80 et 90 réunis dans une même pièce.

Le bénéficiaire : la Fondation Brigitte Bardot

S'il se sépare de tout ça, ce n'est pas pour se renflouer. Mais pour la bonne cause. Max Guazzini a décidé de vendre tous ces trésors au profit de la Fondation Brigitte Bardot. Afin de financer un centre d'urgence pour accueillir les animaux maltraités. Une cause qui tient à cœur de l'ancien attaché de presse de Dalida, puisqu'il a quatre chiens, et le dernier vient justement de chez BB. Max Guazzini, lunettes teintées, veillait au grain dans la salle, commentant parfois tel ou tel disque d'or, de Dalida ou ceux du Hermes House Band, à grand renfort d'anecdotes. Il s'est même parfois mué en acheteur, en enchérissant sur ses propres objets. Il a d'ailleurs racheté celui des Gipsy Kings.

Les enchères parfois s'envolent : plus de 6 000 euros pour des disques d'or ou de platine de Johnny Halliday, ou Mylène Farmer, les stars de la vente, avec U2 et les Pink Floyd. Plus de 3 000 euros pour le rappeur Eminem, près de 2 000 euros pour Dalida, dont Max Guazzini était très proche. Au total, 167 000 euros récoltés au profit de la Fondation Bardot.

La vente aux enchères chez Drouot des disques d\'or appartenant à Max Gazzini, à Paris, le 23 janvier 2020.
La vente aux enchères chez Drouot des disques d'or appartenant à Max Gazzini, à Paris, le 23 janvier 2020. (XAVIER MONFFERAN / RADIO FRANCE)