Cet article date de plus de sept ans.

Jean-François Kahn : "Moi Président, je revivifierai notre démocratie"

Jean-François Kahn est journaliste, écrivain, historien. Il est notamment l'auteur de Réflexion sur mon échec aux éditions de l’Aube.

Article rédigé par franceinfo, Olivier de Lagarde
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Jean-François Kahn,  journaliste, écrivain, historien à Paris le 15 janvier 2015. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Bien sûr, je pourrais dire 'j’abolis le chômage et j’interdis la misère'" s’amuse Jean-François Kahn. Mais, pour lui, le préalable à toute amélioration de la situation sociale est de revivifier notre démocratie, "de faire que les citoyens se sentent concernées par la vie publique." Pour ce faire, Jean-François Kahn souhaite que le Parlement retrouve de la pluralité car il ne représente aujourd’hui que 45% des Français. Il propose donc l’introduction d’une dose de proportionnelle.

Deuxième mesure : il ferait en sorte que le vote blanc soit considéré comme un vote exprimé. Ce serait une façon de lutter contre l’abstention. Enfin, Jean-François Kahn président, rendrait le vote semi-obligatoire. En cas d’infraction routière par exemple, la police pourrait demander la carte d’électeur et la constatation d’abstentions multiples engendrerait une aggravation de la peine, car "ce serait la preuve que l’on n’est pas civique" explique-t-il.

Nous avons des institutions qui sont devenues inadaptées, les faire évoluer est une nécessité

Jean-François Kahn

sur franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.