Moi Président 2017, France info

Gilles Montalescot : "Moi président, j’encouragerai la recherche clinique"

Gilles Montalescot est Professeur de cardiologie et dirige le Service de Cardiologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Lui président, quelle serait sa mesure phare ? 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gilles Montalescot est Professeur de Cardiologie, chef du service de Cardiologie à l\'hôpital de la Pitié-Salpêtirère à Paris. 
Gilles Montalescot est Professeur de Cardiologie, chef du service de Cardiologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtirère à Paris.  (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Lui président, le Professeur et chef du Service de Cardiologie de la Pitié-Salpêtrière à Paris, Gilles Montalescot, encouragerait les intitiatives des médecins faisant de la recherche clinique. 

La recherche médicale se divise en recherche fondamentale et clinique. La recherche fondamentale vise à mieux comprendre le corps humain et ses maladies. La recherche clinique se fonde sur les résultats de la recherche fondamentale pour inventer et prouver l’efficacité de nouveaux traitements.

C’est cette démarche clinique que Gilles Montalescot souhaite développer : "On a des mastodontes de la recherche comme l’Inserm", explique-t-il, "mais l’Inserm est très éloigné des patients. Ce que je voudrais promouvoir c'est la recherche au lit du patient. Mettre en avant ce dialogue singulier entre le patient et son médecin." Pour lui, c’est cet échange qui permet au médecin de s’emparer d'un problème pour y répondre. Pour lui, "on est toujours mieux soigné dans un département où il y a de la recherche clinique que là où il n'y en a pas."

Je laisserai aussi plus de place aux modèles originaux, associatifs en particulier, qui peuvent répondre aux besoins des citoyens malades et futurs malades.

Gilles Montalescot

sur Franceinfo

Gilles Montalescot est Professeur de Cardiologie, chef du service de Cardiologie à l\'hôpital de la Pitié-Salpêtirère à Paris. 
Gilles Montalescot est Professeur de Cardiologie, chef du service de Cardiologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtirère à Paris.  (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)