Modes de vie, France info

Se protéger des ondes électromagnétiques

Il est difficile pour ne pas dire impossible de se passer des nouvelles technologies, mais cette évolution a ses revers : les ondes électromagnétiques, source de pollution électromagnétique. La sophrologue, Carole Serrat, donne des conseils pour mieux vivre avec.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

La dernière étude scientifique, conduite par l'Institut de santé publique, d'épidémiologie de Bordeaux, montre que l'utilisation du portable plus de 15h par mois, soit 30 minutes par jour, augmente les risques d'apparition de tumeur au cerveau. Pour autant, Roger Salomon, le directeur de cet institut se veut rassurant : "Cela ne veut pas dire que tous les gens qui téléphonent vont avoir une tumeur, ou contracter un gliome ou méningiome. "

Inégaux face aux ondes

Certaines personnes se montrent plus réceptives et ont des symptômes qui signent cette électro-sensibilité : migraine, irritabilité, acouphènes, vertiges, palpitations, irritations cutanées, arythmie cardiaque... Le  Pr Belpomme de l’hôpital Georges Pompidou a mis au point un test sanguin et propose même un traitement adapté.

Mesurer les ondes

Il existe des appareils qui détectent et mesurent ces ondes. Certains appareils de mesure très sophistiqués nécessitent de suivre une formation mais d’autres sont très simples à utiliser et permettent de mesurer dans un lieu les ondes de hautes fréquences  (téléphone mobile, sans fil, wifi).

Les précautions à prendre

L’OMS et les experts de l’habitat sain recommandent  de prendre les mesures suivantes :

Avec l’ordinateur, remplacez le wifi en connectant l’ordinateur à une box avec un câble ethernet,  ce qui vous permettra de surcroît d’avoir une connection plus stable et plus rapide.Vous pouvez désactiver le wifi de votre box quand vous ne vous en servez pas ou utiliser une housse anti-ondes pour réduire le rayonnement électromagnétique.

Pour le Téléphone d’intérieur sans fil,  dit dect, il existe des modèles à faible rayonnement  qui n’émettent pas d’ondes lorsque vous n’êtes pas en communication. Dans  tous les cas avant d‘acheter un téléphone sans fil vérifiez bien son Débit d’Absorption Spécifique (DAS) et pour les personnes sensibles ressortez de vos armoires votre bon vieux téléphone filaire.

Pour les téléphones portables, mieux vaut privilégier l’oreillette qui évite d’avoir le téléphone en contact direct avec la  tête. Il y aujourd’hui des oreillettes anti ondes.

Dans les habitations

Il est possible de protéger son appartement et surtout sa chambre du rayonnement extérieur (antennes, relais, wifi du voisin…), en équipant ses fenêtres de films ou de rideaux anti-ondes en lin qui contiennent du cuivre et de l’argent et ses murs de peinture carbone.

Quelques conseils : éloignez le radio réveil de la tête de lit d’au moins 30 cm, ou préférez un réveil à piles, équipez-vous de lampes de chevet blindées et d’interrupteurs bipolaires, même éteintes elles peuvent rayonner ! Pensez au babyphone à faible rayonnement à placer malgré tout à au moins un mètre du berceau.

Pour en savoir plus :

Lab des Experts

La maison du ressourcement

(© Maxppp)