Cet article date de plus de dix ans.

Que faire après un bac S ?

écouter
Fac ou classe "prépa", économie ou mathématiques, médecine ou informatique : le bac S mène à un large éventail de formations qui ne se limite pas aux cursus scientifiques. Sophie de Tarlé, journaliste à L’Etudiant, nous livre ses conseils.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Quelle que soit la filière choisie en fac, les bac S réussissent mieux
que les autres. Un peu plus d’un bachelier S sur deux (54,8 % en 2010-2011) s’inscrit en fac (hors IUT, Institut Universitaire de Technologie). Ils sont largement les
plus nombreux en première année
des études de santé. Il est vrai que la PAES permet de passer jusqu’à quatre
concours (médecine, pharmacie, chirurgie dentaire et sage-femme). Et puis, ceux
qui échouent ont la possibilité de tenter les concours des écoles paramédicales
(infirmier, orthophoniste, kiné, orthoptiste, etc...).

Après 2 ou 3
années à la fac (mathématique, physique, etc...), vous pouvez bifurquer en école
d’ingénieur. Outre médecine et les licences scientifiques, on retrouve enfin
les S dans toutes les filières de l'université. Ils se répartissent en lettres
et filières langues (parmi les
nouveaux inscrits, 11 % de bacheliers S à la rentrée 2010-2011), lettres et arts (14 %), sciences humaines et sociales (14 %), droit et sciences politiques (17 %), économie et AES (Administration Economique et Sociale, 25
%) et surtout STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives,39 %) pour
devenir prof de sport..

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.