Cet article date de plus de huit ans.

Les croisières élargissent leur clientèle

écouter
Moins d'un français sur cent fait chaque année une croisière. Si la part de marché des croisières dans l'industrie des loisirs reste donc modeste, elles attirent de plus en plus d'amateurs. Et, selon les professionnels, la clientèle change. La croisière ne serait plus un mode de vacances uniquement prisé des seniors. Le public est-il satisfait des prestations ? Que Choisir a mené l'enquête.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Les croisières élargissent leur clientèle © Maxppp)

Les personnes interrogées se satisfaites des croisières auxquelles elles ont participé. Près de neuf sur dix émettent un jugement positif.

Les attentes essentielles des passagers concernent la préparation de la croisière qui est la priorité. Les consommateurs veulent en effet être rassurés au moment où ils souscrivent leur voyage. Quelles sont les étapes de la croisière ? Quelles sont les principales animations proposées à bord ? Quels sont les suppléments qui pourraient nous être facturées ? Comment sera-t-on acheminer jusqu'au port de départ ? A toutes ces questions, les candidats à la croisière veulent des réponses précises et claires. Et elles leurs sont visiblement données puisque sur ce critère, les amateurs de croisières accordent de très bonnes notes aux compagnies.

La restauration

Si les compagnies spécialisées dans les croisières répondent aux attentes des croisiéristes, elles remarquent qu'il ne faut pas trop bousculer les habitudes alimentaires de la clientèle. Autrement dit, sur une semaine, difficile de proposer plus d'un repas qui emprunte à la gastronomie des différents pays visités.

Une clientèle plus large

La plupart des bateaux géants qui sont aujourd'hui en activité peuvent embarquer jusqu'à 4.000 passagers. Confortables, bien conçus, ils ont été pensés pour toucher la clientèle la plus large possible. Sur de nombreux navires, outre l'offre restauration essentielle pour les passagers, une large palette d'activités leur est proposée : piscines, salles de sport, spa, massage, baby club, spectacles divers et variés...

Il faut préciser que la croisière reste un loisir cher, comparée à une semaine de vacances dans un club. Par exemple, une croisière d'une semaine en mer Egée, revient à 1.100 € par personne, vol inclus. A ce tarif de base, il faut, le plus souvent, ajouter de nombreux suppléments tels que les consommations au bar ou les excursions. Au final, une fois revenu au port, la facture peut s'être renchérie de plusieurs dizaines voire centaines d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.