Modes de vie, France info

Conseils pour les oraux de rattrapage du bac

En 2012, près de 118 800 candidats au bac général, technologique et professionnels ont passé les épreuves du deuxième groupe. Sophie de Tarlé, journaliste à L'Etudiant nous livre ses derniers conseils.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le principe est
simple, ceux qui ont obtenu entre 8 et 10 de moyenne aux épreuves du premier
groupe ont le droit à une deuxième chance, en repassant deux matières à
l'oral.

Choix stratégiques

Ciblez d'abord les matières à fort coefficient, mais pas
seulement. En effet, l'examinateur regardera votre dossier. Si vous avez eu 9
toute l'année dans une matière, et que vous avez eu 4 à l'écrit du bac, le jour
de l'oral, le prof va penser que c'est un accident et sera tenté de remonter
votre note. A l'inverse, si vous avez eu 2 de moyenne toute l'année et que vous
avez un 7 à l'écrit, évitez de choisir cette matière.

Les maths

L'examinateur va vous proposer un sujet qui doit comporter
deux questions portant sur des parties différentes du
programme. La calculatrice est généralement autorisée. Révisez en priorité
l'analyse (calcul intégral, fonctions ln et ex), les nombres complexes et, dans
une moindre mesure, les probabilités et la géométrie. Concentrez-vous sur les
exercices les plus classiques. À l'oral, vous devrez parler en écrivant pour exposer votre
raisonnement. Enfin, pensez à
parler tout en écrivant, cela vous aidera dans votre démonstration et en plus
si vous vous trompez cela permettra au prof de vous remettre sur les rails.  

La  philo

Vous devez faire l'explication d'un texte d'un extrait d'une œuvre étudiée en classe. N'oubliez pas d'apporter votre liste des textes,
ainsi que deux exemplaires des livres présentés. Le deuxième sera pour
l'examinateur. Après les 20 minutes de préparation réglementaire, vous devrez
lire. Ensuite, vous replacerez le texte dans le contexte de l'œuvre, vous
annoncerez sa problématique (à quelle question il répond), sa thèse (ce qu'il
défend), et son plan. François Jourde, auteur de Livre et
clic Philo
 (Hatier) conseille : "pour trouver la
problématique, un truc est de transformer la thèse du texte en question
" . Par exemple, quand Rousseau dit : "être libre, c'est obéir à la loi
qu'on s'est choisie
", la problématique sera alors : peut-on être
libre quand on obéit à la loi ? Enfin, vous devrez répondre aux questions
des examinateurs.

La tenue vestimentaire : c'est le moment du grand bluff !

A l'oral, votre tenue vestimentaire va jouer un rôle important.
Donnez l'impression d'être un bon élève, sympathique et sérieux. En clair,
évitez les baskets et le short  (même en
pleine canicule),  le jean troué, le
Baggy, les joggings, ou encore les piercings sur la langue. Et ne venez pas
maquillée comme une voiture volée ou avec un décolleté plongeant. De toute
façon, cela ne servirait à rien. Les trois quarts des profs sont des femmes. Regardez le bien l'examinateur dans les yeux, montrez vous
ouvert d'esprit, curieux, naturel,  et continuer à sourire même si vous ne
savez pas. Cela  mettra
l'examinateur  dans de bonnes dispositions.

Tranquillisez-vous.

Chaque année, près de 70 % des candidats
qui passent l'oral  décrochent finalement
leur bac.

(©)