Mise à jour, France info

Michel Leeb et ses sketchs sur l'Africain : "Il y avait des vannes plus ou moins nulles, mais tout est bienveillant !"

Michel Leeb est l'invité de Mise à jour à l'occasion de la sortie de son livre, Le dictionnaire de ma vie. Il fête également ses 44 ans de carrière au Casino de Paris jusqu'au 7 janvier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Michel Leeb
Michel Leeb (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

L’humoriste, acteur et chanteur Michel Leeb est l’invité de Mise à jour du lundi 11 décembre. Il fête ses 44 ans de carrière au Casino de Paris du 14 décembre 2017 au 7 janvier 2018 et la sortie de son livre, Le Dictionnaire de ma vie, sorti chez Kero le 8 novembre 2017. "C’est une forme de psychothérapie, confie Michel Leeb. On se laisse embarquer par ses propres souvenirs, ses envies, ses désirs, ses réactions, ses combats... on essaye de raconter les choses. En même temps, ce qui est en vous, ça vous dépasse, et ça continue, ça continue."

Derrière le chahuteur, l'humoriste

Michel Leeb raconte son enfance. Quand ses parents divorcent, il se retrouve au collège dans un pensionnat jésuite. C’est là que se structure le Michel Leeb comique, il fait rire tout le monde. "C’était une façon de m’évader mentalement, c’était une manière de quitter cette enceinte terrible qu'était ce collège de jésuites, extrêmement rigoureux et très sévère", se souvient l'humoriste.

Ma manière à moi de m’évader mentalement c’était de raconter des histoires, d’imiter mes copains, d’imiter les profs, de faire le show

Michel Leeb

franceinfo

Michel Leeb était un élément perturbateur dans son collège. "Et puis quelquefois, je faisais le mur, la nuit, dans les rues d’Evreux, et on me rattrapait dans des troquets où je jouais au flipper, c’était tout une période un peu agitée", explique-t-il "J’étais grand organisateur de chahut", précise-t-il.

Michel Leeb confie dans Le Dictionnaire de ma vie qu'il est hyprocondriaque. Il a trois médecins... qui sont devenus mes amis. "Quand je suis pris d'angoisse, j'en appelle un. Et comme je ne suis pas sûr j'en appelle un autre..."

Vous savez quand je fais un dîner chez moi, il faut systématiquement un médecin. Et un psy bien sûr

Michel Leeb

franceinfo

Michel Leeb doit fréquemment répondre sur certains de ses sketchs, comme l'Africain. "Aujourd'hui, ça ne passe plus. C'est aberrant, il n’y a aucune connotation raciale, je ne pousse en rien à la haine, tout est bienveillant. J'ai revu les textes qu'on faisait à l'époque : c'était déplacé, excessif sûrement, avec des vannes plus ou moins nulles, je le reconnais, c'était lamentable... mais aujourd'hui j'ai revisité les textes, venez voir le spectacle."

S'il pouvait faire une mise à jour, qu'est-ce que Michel Leeb voudrait corriger, modifier ou effacer "On enlève toute cette notion aberrante de racisme parce que ça n’existe pas", affirme Michel Leeb.  

  

Michel Leeb
Michel Leeb (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)