Mise à jour, France info

Martin Diwo : "Quand on se prend la vie en pleine gueule, on a tendance à être un peu moins romantique"

Martin Diwo, 26 ans, sort son premier roman, "Pour te perdre un peu moins". L'histoire d'un jeune homme qui se fait quitter par la fille avec qui il était depuis 4 ou 5 ans. Elle est inspirée de son propre vécu.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Martin Diwo
Martin Diwo (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Le romancier Martin Diwo, 26 ans, est l’invité de Mise à jour du mercredi 20 décembre à l’occasion de la sortie de son premier roman, Pour te perdre un peu moins, paru chez Plon. Le livre raconte l'histoire d'un garçon qui "se fait quitter par la fille avec qui il était  depuis 4 ou 5 ans". Le roman est fortemnt inspiré de son vécu, mais ça reste "une fiction", insiste-t-il.

Page 50,  il écrit : "Je ne savais pas ce que c'était qu'aimer. Pour le savoir, il faut avoir été quitté".  Il s'explique sur franceinfo.

Il y a peut-être un peu de vécu là aussi. Quand on a été quitté, on réalise peut-être l'amour qu'on éprouve pour une personne.

Martin Diwo

franceinfo

"A contrario, on réalise aussi ce qu'on peut représenter pour quelqu'un, et donc on a tendance à réfléchir un peu différemment, parce que les mêmes situations se représentent", ajoute le jeune auteur.

Il reconnaît écrire un roman un peu "fleur bleue", mais dit avoir évolué. "Cette histoire que j'avais envie de raconter, c'est une période où j'étais très romantique et très fleur bleue. Et quand on se prend la vie en pleine gueule, on a tendance à l’être un peu moins", affirme-t-il.

Sa mise à jour ? "On pourrait effacer quelques soirées, et quelques lendemains de soirées surtout", lance Martin Diwo.

Martin Diwo
Martin Diwo (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)