Cet article date de plus de quatre ans.

Dr Qing Li : "Plus il y a d’arbres et plus ils sont grands, plus vous aurez d’effets"

écouter (5min)

Le Dr Qing Li, membre fondateur de la société japonaise de sylvothérapie et auteur de "Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt", est l’invité de la Mise à jour du lundi 16 avril.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dr Qing Li. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Pourquoi les arbres et le parfum des forêts peuvent-ils nous apaiser ? Le Dr Qing Li, auteur du livre Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt, qui sort le 15 mars chez First Editions, évoque la question sur franceinfo. Médecin immunologiste au département d’hygiène et de santé publique à l’Université de médecine de Tokyo, il est membre fondateur de la société japonaise de sylvothérapie (le bain de forêt).

Se promener en forêt diminuerait le stress "dès 10h du matin et jusque 16h l’après-midi, car après il fait noir", recommande-t-il. "Il y a beaucoup de forêts au Japon. Et dans les années 1980, le stress est devenu un problème de société. Aussi, le gouvernement japonais, à travers son agence forestière, a décidé de lancer un projet de sylvothérapie pour améliorer la santé des citoyens", explique le Dr Qing Li.

Faut-il parler aux arbres ?

"Dans un bain de forêt, poursuit l’immunologiste, il s’agit surtout de profiter du temps passé pour éveiller les cinq sens, notamment l’odorat, l’ouïe, le toucher. Et puis goûter l’air des forêts", recommande l'immunologiste. "Plus il y a d’arbres, et plus ils sont grands, plus vous aurez d’effets", assure-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.