Mise à jour, France info

Dan Franck : "Ce n'est pas facile d'entrer dans le milieu à Marseille, il faut obtenir la confiance des gens"

Le scénariste et écrivain Dan Franck était l'invité de "Mise à jour" lundi, à l'occasion de la sortie de son roman "Scénario" (éd. Grasset).

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dan Franck
Dan Franck (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

L'écrivain et scénariste Dan Franck, le créateur de la série Marseille produite par Netflix, est venu parler de son dernier roman, Scénario (éd. Grasset, mars 2018). C'est l'histoire d'un scénariste qui rencontre une bande de faux-monnayeurs à Marseille pour écrire une histoire. Il raconte comment il invente cette histoire à partir de faits réels, mais aussi la façon dont son scénario est adapté par une grosse société américaine. Il sort un peu écœuré de cette rencontre et du tournage mouvementé.

"Ce que je voulais faire, c'est essayer d'expliquer comment on raconte une histoire, comment on invente une histoire, comment on crée un film, que devient un film à partir du moment où le scénario est fini", indique Dan Franck. Le roman se déroule à Marseille, une ville qui est depuis toujours le cadre d'intrigues policières, de drames, de gangstérisme et de mafieux. "C'est une ville d'une très grande puissance, faite de contradictions", souligne le scénariste. 

"Des histoires exceptionnelles"

Le "milieu", lui, n'est pas propre à Marseille, mais "il faut rentrer dedans, il faut rencontrer les gens et j'ai pu le faire à Marseille, d'où ce livre", explique l'auteur. "Ce n'est pas facile, confie-t-il. Il faut [obtenir] la confiance des gens qui vous parlent quand vous n'êtes pas journaliste, quand vous n'êtes pas enquêteur et que vous écoutez simplement ces gens qui vous racontent des histoires. Des histoires qui sont quand même des histoires exceptionnelles. Ce sont des gens tellement extérieurs à nous-mêmes que, découvrir leur monde, la cavale, la fausse monnaie, d'où viennent les idées, c'est passionnant."

Dan Franck
Dan Franck (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)