Micro européen, France info

Micro européen. Elections régionales et référendum en Italie

Une certaine fin des privilèges pour les députés et sénateurs italiens

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bulletin de vote du referendum en Italie le 20 septembre.
Bulletin de vote du referendum en Italie le 20 septembre. (SIMONA GRANATI - CORBIS / CORBIS NEWS)

Comme nous l’a expliqué notre invité Daniele Zappala, correspondant à Paris du quotidien Avvenire, dans la logique politique lors des dernières élections régionales en Italie les 20 et 21 septembre derniers, ces élections régionales "confortent en sauvant les meubles" le Président du Conseil italien Giuseppe Conte, soit que la gauche italienne s’en est bien sortie à ces dernières élections régionales, face à la droite, les nationalistes et les post-fascistes.

Il n’en reste pas moins que le parti en perte de vitesse est le Mouvement 5 étoiles, le parti anti-système se trouvant dans la coalition gouvernementale. Et si la riche Toscane reste à gauche, la Vénétie demeure avec le parti de la Ligue de Matéo Salvini, la droite nationaliste, et la région des "Marches" passe à l’autre parti nationaliste Fratelli d’Italia de la jeune Giorgia Meloni. Et si le Mouvement 5 étoiles n’est plus un parti qui fait un score dans des élections en Italie, il a été à la manœuvre du dernier référendum.

Autre région qui a donné des sueurs froides à la gauche italienne, ce sont les Pouilles, qui ont bien failli être enlevées par Fratelli d’Italia, mais elles sont restées à gauche, quant à la région de la Campanie, cette dernière a aussi voté pour la gauche, quand la Ligurie a voté pour la droite.

Ce fut le même effet pour l’Emilie-Romagne, très riche région qui n’a pas versé à droite à l’avant dernier scrutin régional italien en septembre dernier. Toutefois, la droite est toujours à la tête de quinze régions et la gauche cinq. Mais le parti de Giogia Meloni, Fratelli d’Italia, est un parti qui est en train de doubler celui de Matéo Salvini, et Fratelli d’Italia est un parti en train d’accuser plus de poids pour l’avenir que la Ligue.  

Un referendum historique

Les Italiens l’ont fait… Les 20 et 21 septembre, alors que les Italiens votaient pour des élections régionales, ils étaient aussi invités à se rendre aux urnes pour un referendum historique, la réduction du nombre des parlementaires. Ce referendum où le Mouvement 5 étoiles en avait fait une promesse électorale, c’est un "Oui" large et massif de 69% des voix qui l’a emporté.

Ainsi le nombre de parlementaires, députés et sénateurs, passera de 945 à 600, soit 400 députés au lieu de 630 et 200 sénateurs, 315 aujourd’hui. Cette réduction interviendrait aux prochaines élections législatives prévues en 2023, si tout va bien jusque-là en Italie. Et comme l’a précisé Danielle Zappala, "Les sirènes des "auto blu", voitures de fonction romaines se feront moins entendre".

800 millions d'Européens

La journée européenne des langues Initiée par le Conseil de l’Europe, ce samedi 26 septembre comme tous les 26 septembre, célèbre la journée européenne des langues. Comme le précise le Conseil de l’Europe, les 800 millions d'Européens dans les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe sont encouragés à apprendre plus de langues, à tout âge, tant à l'école qu'en dehors.

Convaincu que la diversité linguistique est une voie vers une meilleure communication interculturelle et l'un des éléments clé du riche patrimoine culturel du continent, le Conseil de l'Europe soutient le plurilinguisme à travers toute l'Europe avec pour objectifs, la sensibilisation du public à l'importance de l'apprentissage des langues et de la diversification des diverses langues apprises afin de favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle; la promotion de la riche diversité culturelle et linguistique de l'Europe, qui doit être maintenue et cultivée; enfin l’encouragement de l'apprentissage tout au long de la vie dans et en dehors du contexte scolaire, que ce soit durant les études, pour des besoins professionnels, pour des raisons de mobilité ou simplement pour le plaisir et l'échange.     

Bulletin de vote du referendum en Italie le 20 septembre.
Bulletin de vote du referendum en Italie le 20 septembre. (SIMONA GRANATI - CORBIS / CORBIS NEWS)