Ma France championne du monde, France info

Axel Kahn : "Mon pavé 2018 : pour désaliéner les personnes handicapées"

L'invité d'Olivier de Lagarde, le médecin généticien et essayiste Axel Kahn, se révolte contre l'aliénation des handicapés dans notre société. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le généticien et essayiste Axel Kahn invité des informés sur franceinfo jeudi 25 janvier.
Le généticien et essayiste Axel Kahn invité des informés sur franceinfo jeudi 25 janvier. (RADIO FRANCE)

Axel Kahn est médecin généticien, essayiste et président de la Firah (Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap). Son pavé 2018 fait écho à celui qu’il défendait déjà en mai 68 : la désaliénation des handicapés et des personnes âgées touchées par le handicap.

Olivier de Lagarde : Nous avons fait de très gros progrès en termes d’accessibilité, pour les personnes touchées par le handicap. Nous devons aller encore plus loin ?

Axel Kahn : C’est vrai qu’on a fait de très gros progrès. Il y a une loi en 2005 qui est la loi pour l’égalité des chances et des droits, l’accès à l’autonomie, l’accès à la citoyenneté et la participation des handicapés. Cette loi prévoyait d’ailleurs que tous les bâtiments publics devaient être accessibles, notamment par les personnes en fauteuil. C’est loin d’être le cas, donc il y a encore beaucoup à faire.

Alors que faut-il ? Une nouvelle loi ? Des moyens en plus ? Les deux ?

Il y a deux voies que je vais proposer. D’abord pour les personnes âgées, il y a des établissements qui les reçoivent lorsqu’ils ne sont plus autonomes, les Ehpad. Or il y a un problème qui est tout à fait dramatique : il y a beaucoup de personnes âgées, de plus en plus et je m’en réjouis, qui en réalité sont autonomes. Mais dans la société, ces personnes sont seules, il n’y a plus de bureaux de poste, plus de magasins, de pharmacies, la société les rend dépendant. La société contribue à les aliéner. Il faut qu’il y ait une réflexion et un développement en réseau, de telle sorte que ces personnes âgées, autonomes et qui le désirent, puissent rester chez elles et être aidées pour les besoins de la vie quotidienne.

Le généticien et essayiste Axel Kahn invité des informés sur franceinfo jeudi 25 janvier.
Le généticien et essayiste Axel Kahn invité des informés sur franceinfo jeudi 25 janvier. (RADIO FRANCE)