Ma collection pop, France info

Ma collection pop. Il y a 40 ans, David Bowie

L’œuvre de David Bowie entre 1977 et 1982 est rééditée dans un coffret de 11 CD, "A New Career In a New Town".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
.
. (WARNER BROS. FRANCE)

Une nouvelle carrière dans une nouvelle ville. Ce titre est une allusion à Berlin qui a marqué trois albums phares de Bowie, Low et Heroes (1977) et Lodger (1979), même si tous n’ont pas été enregistrés dans la ville allemande.     

Rupture

Alors qu’il a séduit l’Angleterre depuis le début de la décennie et qu’il s’est plongé dans le bain funky de l’Amérique du milieu des 70’s, David Bowie décide de rejoindre l’Europe, et notamment Berlin, pour marquer un virage expérimental qui va dérouter sa maison de disque et de nombreux fans, mais influencer une nouvelle génération de musiciens.   

Low is cold  

Quand il s'attaque à ce disque, Bowie travaille avec le producteur Brian Eno, ex-Roxy Music, un sorcier du son qui se dit lui-même "non musicien". Les deux hommes écoutent alors beaucoup l'avant-garde synthétique allemande, notamment Kraftwerk.

Alors, ils décident de casser les règles. Ils savent faire des tubes, mais là, ils veulent expérimenter. Promesse tenue. Low ne comporte pas un seul tube et la moitié des chansons, ce sont des instrumentaux aux synthétiseurs parfois glacés, comme Warszawa, un titre qui donnera son nom au groupe anglais Warsaw, qui deviendra ensuite Joy Division, éphémère leader de la cold-wave anglaise du début des années 80.

Bowie a tracé la voix dès 1977 et il est coutume de dire qu’il a fait de la cold-wave avant l’heure sur plusieurs titres de Low. Plus généralement, avec la modernité urbaine de Low, Heroes et Lodger, l’artiste va influencer une grande partie de la new wave anglaise.

Le coffret  

En dehors des CD  Low, Heroes et Lodger, le coffret A New Career In a New Town propose un nouveau mixage de Lodger par le producteur historique de Bowie Tony Visconti. Le son de ce CD y gagne en ampleur comparé au mix original.

Le coffret contient aussi l'album Scary Monsters de 1980, avec son plus grand tube Ashes To Ashes, des albums live de Bowie, des versions rares de Heroes, en allemand et en français ainsi qu’une version peu connue de Space Oddity datant de 1979. Une version décharnée, minimaliste, mais majestueuse.

.
. (WARNER BROS. FRANCE)