Les Pourquoi, France info

Pourquoi les chevaux peuvent-ils dormir debout ?

Vous connaissez cette imagerie de western : la nuit tombe, le cow-boy s'assoupit au pied du feu, enroulé dans une couverture. A côté de lui, attaché à un arbre, son cheval reste debout. Et il s'endort comme ça. Les chevaux peuvent certes dormir couchés, mais également debout. Pourquoi ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Bien avant d'être domestiqués par l'homme, les chevaux dormaient debout pour des raisons de survie. En effet, à l'état sauvage, leur seule défense en cas d'agression de prédateurs consistait à fuir. Rapidement et  immédiatement. Ils étaient donc beaucoup moins vulnérables debout, et beaucoup moins susceptibles d'être pris par surprise qu'en étant couchés, y compris pendant leur sommeil.

Reste l'énigme physiologique : comment font-ils? Généralement, pour se tenir droit, les mammifères doivent fournir un travail musculaire. C'est valable chez le chien comme chez l'homme. Voilà pourquoi il est pénible de rester longtemps sans s'asseoir : les vendeuses des grands magasins en savent quelque chose. Or, les chevaux possèdent un mécanisme de stationnement vertical qu'on appelle "par accrochement de la rotule", qui leur permet de reposer leurs membres inférieurs. Cette belle astuce de la Nature réside au niveau des os.

La rotule vient se placer au-dessus d'un relief particulier du fémur, qui empêche la patte de plier, à la manière d'un cran d'arrêt. Une fois la rotule ainsi bloquée, les muscles sont relâchés. Même une pression de plusieurs tonnes ne peut faire fléchir le membre. Pas de quoi réveiller un cheval. Seul l'animal pourra à nouveau faire plier son membre, en contractant un muscle particulier.

Dans quelques cas rarissimes, le cheval ne parvient plus à se "décrocher" de lui-même: le vétérinaire doit alors sectionner certains ligaments pour le débloquer. J'y pense! Réalisez-vous les avantages si l'homme pouvait à son tour disposer de cette "rotule spéciale"? On pourrait dormir debout dans les couloirs du train les jours d'affluence. Mais aussi dans le métro, en allant au boulot. A condition que notre voisin nous réveille pour le changement à la station Châtelet.
Jusqu'à preuve du contraire...

(©)