Les Pourquoi, France info

Les Pourquoi. Pourquoi les fourches avant de Vespa ont-elles cette forme spéciale ?

Facile de reconnaître une Vespa, scooter légendaire qui évoque Fellini, Rome et Mastroianni dans la Dolce Vita. Même à Paris, on la repère de loin, à son bruit pétaradant, et à sa fourche spéciale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un scooter Vespa à Rome en Italie
Un scooter Vespa à Rome en Italie (ZODEBALA / E+ / GETTY IMAGES)

Au lieu de comporter, comme les autres motos, une fourche à deux branches, la roue avant d’une Vespa n’est fixée que d’un seul côté à la fourche, laquelle fait deux coudes depuis le guidon pour rejoindre le moyeu. Ce qui est bien plus difficile à mettre en œuvre qu'une fourche classique, avec une tige de chaque côté.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? 

La firme Piaggio, fondée en 1884 à Sestri Ponente (près de Pise), était spécialisée dans la construction d’avions. Elle s’est trouvée fort dépourvue à la fin de la Seconde Guerre mondiale, car elle ne pouvait plus exercer son activité, l’Italie n’ayant plus le droit de fabriquer tout ce qui touchait de près ou de loin au combat. 

Il faut se reconvertir

L’Italie se relève ruinée des années Mussolini et de son alliance avec l’Allemagne. L’automobile est hors de prix. Enrico Piaggio, fils du fondateur Rinaldo, demande à ses ingénieurs de concevoir un deux-roues léger, destiné aussi bien aux hommes qu’aux femmes, non salissant (donc caréné), et de ligne moderne... Ainsi est née la splendide Vespa, lancée en 1946.

Autre contrainte imposée par le jeune Enrico à ses ingénieurs : acheter le moins de matière première possible. Piaggio avait notamment sur les bras un stock de roues et de trains d’atterrissage d’avion, avec cette forme spéciale qui permet de rentrer latéralement dans l’aile après le décollage. Il fut décidé de l’adapter à la fourche du nouveau scooter. 

D’où cette forme chantournée, œuvre non pas d’un designer branché, mais du comptable. Des contraintes naissent parfois la liberté. J’ai bien dit "parfois"... 

Jusqu’à preuve du contraire...

 

Un scooter Vespa à Rome en Italie
Un scooter Vespa à Rome en Italie (ZODEBALA / E+ / GETTY IMAGES)