Hypothèse d'un reconfinement, retard dans la livraison de vaccins, sommet social... Les informés du matin du lundi 15 mars

écouter (7min)

Tous les matins, les informés débattent sur franceinfo des sujets qui font ou feront l'actualité du jour.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les informés du matin du 15 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Autour de Marc Fauvelle et Renaud Dély, les débatteurs du jour sont Astrid de Villaines, chef du service politique du Huffington Post, et Guillaume Daret, grand reporter au service politique de France Télévisions.

L'hypothèse du reconfinement : pouvons-nous encore y échapper ?

La situation sanitaire se dégrade dans l'ensemble du pays et surtout en Île-de-France. Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation a encore augmenté dimanche 14 mars, tandis que la pression hospitalière se maintient à un niveau élevé. Le seuil des 4 000 personnes en soins intensifs avait été franchi vendredi, pour la première fois depuis fin novembre. Plus d'un quart des patients hospitalisés en réanimation (1 134) se trouvent en Ile-de-France, où les autorités sanitaires ont commencé à organiser des transferts de malades vers d'autres régions.

Pourquoi la France et l'Union européenne sont-elles impuissantes devant AstraZeneca ? Le groupe a annoncé, samedi 13 mars, de nouveaux retards de livraison de son vaccin contre le Covid-19 à l'Union européenne. Le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 a été suspendu au Danemark, en Norvège et en Islande en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins.

Sommet social : une prime pour la "deuxième ligne" ?

Comment sortir de la crise ? Telle sera la question au cœur de la réunion entre le gouvernement et les partenaires sociaux, lundi 15 mars. L'exécutif souhaite définir une "méthode" sur "les scénarios de levée de restrictions sanitaires" et le "débranchement progressif des aides".

>> DIRECT. Covid-19 : Jean Castex réunit syndicats et patronat pour se projeter sur "la sortie de crise"

La question des travailleurs de la "deuxième ligne" particulièrement exposés à la pandémie, dont les salaires et conditions de travail sont pour la plupart peu enviables, va aussi être abordée. La ministre du Travail a lancé une mission sur le sujet, passant par la rédaction d'un rapport détaillé censé guider les discussions des partenaires sociaux dans les 15 branches les plus concernées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les informés du matin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.