franceinfo les informés, France info

Marlène Schiappa au gouvernement est la "très bonne pioche dans un casting par ailleurs lamentable", juge l'avocat Emmanuel Pierrat

Les Informés ont évoqué vendredi la 43e cérémonie des César sous le signe de la lutte contre les violences faites aux femmes et de la secrétaire d’Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'avocat Emmanuel Pierrat sur le plateau de franceinfo, le 2 mars 2018.
L'avocat Emmanuel Pierrat sur le plateau de franceinfo, le 2 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Les Informés de franceinfo du vendredi 2 mars étaient : Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain et président du Pen Club France, auteur de "Pierre Simon, médecin d'exception : du combat pour les femmes au droit de mourir dans la dignité" (Don Quichotte, 1er mars 2018) ; Émery Doligé, communicant, cofondateur de Brutus TV ; Virginie Lepetit, chef d’édition à Courrier International et Étienne Girard, journaliste politique à Marianne.

L'Extrait. Les Informés ont évoqué la la 43e cérémonie des César placée sous le signe de la lutte contre les violences faites aux femmes. Ils en sont venus à débattre de Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes. L'avocat Emmanuel Pierrat a dit en être "très satisfait et très content". C'est même, selon lui, la "très bonne pioche" du gouvernement "dans un casting par ailleurs lamentable". Il a relevé "quelques bourdes". Comme le fait d'aller se "promener sur les trottoirs du 19e arrondissement en jupe pour montrer qu’on ne s’y fait pas agresser. Sauf qu’elle est secrétaire d’Etat et elle est avec ses gardes du corps." Mais il a souligné le "travail de fond" de Marlène Schiappa, notamment sur "l’outrage sexiste" qui est "la verbalisation des remarques, quolibets et sifflets." Emmanuel Pierrat a fini par dire qu'il "la garde au générique, c’est la seule."

L\'avocat Emmanuel Pierrat sur le plateau de franceinfo, le 2 mars 2018.
L'avocat Emmanuel Pierrat sur le plateau de franceinfo, le 2 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)