Cet article date de plus de six ans.

Les informés. Contrôle des chômeurs : un député LREM "pense que Pierre Gattaz pourrait se contrôler lui-même dans ses déclarations"

Les informés de franceinfo sont notamment revenus, mercredi soir, sur la polémique du contrôle journalier des chômeurs lancée par Pierre Gattaz, le numéro un du Medef.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 27 min
Le président du Medef Pierre Gattaz, le 25 juillet 2017, à Paris. (Photo d'illustration) (BERTRAND GUAY / AFP)

La polémique est partie, mardi 17 octobre, d'une idée lancée par le numéro un du Medef, Pierre Gattaz. Ce dernier a estimé qu'il fallait mieux contrôler les chômeurs dans leur recherche d'emploi, évoquant un "contrôle journalier". Le patron des patrons a lancé cette phrase alors que le Premier ministre Edouard Philippe a commencé à recevoir les partenaires sociaux sur le chantier de l'assurance chômage. "Je pense que Pierre Gattaz pourrait se contrôler lui-même de manière journalière dans ses déclarations", a lancé en souriant Gabriel Attal, député La République en marche des Hauts-de-Seine, mercredi soir dans Les informés de franceinfo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.