Les informés de franceinfo, France info

Les informés. 47e anniversaire de la mort de de Gaulle : "C'est la grande récup'"

Les Informés de franceinfo sont revenus jeudi sur l'hommage rendu au général de Gaulle par les politiques, 47 ans après sa disparition, entre "récupération", "instrumentalisation" et "référence politique majeure".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJean-Mathieu PerninRadio France

Mis à jour le
publié le

Florian Philippot (premier plan), et Franck de Lapersonne (second plan, à gauche), à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne), le 9 novembre 2017.
Florian Philippot (premier plan), et Franck de Lapersonne (second plan, à gauche), à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne), le 9 novembre 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Anna Hidalgo, Laurent Wauquiez, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan... les politiques se sont succédés sur la tombe du général de Gaulle, jeudi 9 novembre, 47 ans après sa mort. La veille, son petit-fils avait tenté d'anticiper sur franceinfo : "Le général de Gaulle n'a pas de successeur". Las, Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien Aujourd'hui en France, a constaté : "Aujourd'hui, c'est la grande récup' parce qu'on a des hommes qui sont en campagne électorale : Wauquiez et Maël de Calan" à la présidence du parti Les Républicains

Qu’est-ce qui reste aujourd’hui dans une droite qui n’est plus incarnée, qui n’a plus de programme, qui ne sait plus où elle en est, ni où elle habite ? Il reste la statue du général de Gaulle

Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien Aujourd'hui en France

à franceinfo

Cette tentative d'appropriation des idées et de l'image du général concerne "également Philippot et Dupont-Aignan." Le journaliste a détaillé : "L’un essaie de constituer son mouvement, les Patriotes, lui aussi va chercher du de Gaulle, et Dupont-Aignan aussi évidemment se revendique du Gaullisme." Henri Vernet a rappelé : "Pendant la campagne présidentielle, Fillon, Macron, Mélenchon lui-même : tout le monde avait son de Gaulle." 

Agathe Cagé, présidente de l'agence de conseil Compass Label, l'a rejoint : "La pensée de de Gaulle est utilisée comme cette phrase 'Je vous ai compris'. Chacun en pense ce qu'il veut. On est en train de tordre, d'instrumentaliser ce que l'on appelé le Gaullisme, les institutions de la Ve République." 

Aujourd’hui, la référence politique majeure ne peut être que le général de Gaulle.

Agathe Cagé, présidente de l'agence de conseil Compass Label

à franceinfo

En allant "chercher un petit bout, une référence" à de Gaulle, les politiques s'offrent pour elle "une légitimité", puisque "chaque Français a une vision en partie positive de l'action du général de Gaulle." Agathe Cagé a regretté que "nos responsables politiques ne parviennent plus à se donner, s’inscrire dans d’autres lignées qu’une lignée unique qui a quand même 70 ans."

Florian Philippot (premier plan), et Franck de Lapersonne (second plan, à gauche), à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne), le 9 novembre 2017.
Florian Philippot (premier plan), et Franck de Lapersonne (second plan, à gauche), à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne), le 9 novembre 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)