Les enfants des livres, France info

Les ados sous toutes les coutures

Aujourd’hui dans "Les enfants des livres", quatre ouvrages pour anticiper et traverser les années d’adolescence.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Avec Au secours ! Mon frère est un ado . Un joli roman signé Sophie Rigal-Goulard. Il met en scène les déboires du jeune William, 9 ans, surnommé « tête d’œuf », quand la famille recomposée – une famille « puzzle » dit-il – est troublée par les séjours de Grégoire, 16 ans, ado en diable. L’habileté du roman est bien sûr de présenter les désarrois ados par le prisme du regard d’un enfant et non d’un adulte. Avec une profonde touche d’humanité : William va comprendre petit à petit que Grégoire se cherche et que cette quête est parfois vertigineuse. C’est aux éditions Rageot, à partir de 9 ans.

Grâce à l’américaine LA Campbell et Léo Sacrin, Mémoires catastrophiques pour collégiens du futur , traduit par Vanessa Rubio-Barreau. Le livre s’inscrit dans la lignée du Journal d’un dégonflé ou de Big Nate, en plus sage au niveau graphique, mais aussi en plus riche au plan littéraire. Fil rouge : le professeur d’histoire de Léo fixe à ses élèves un objectif original, rédiger un journal qui sera enfermé dans une capsule temporelle et destiné aux générations futures. Léo s’y emploie et livre un truculent récit de son quotidien de gentil looser. Egalement à partir de 9 ans, chez Gallimard Jeunesse.

(©)

Avec Ado Blues , de Michel Piquemal et Jacques Azam. Un petit guide pratique à l’usage des adolescents. Il balaie tous les aspects de la vie quotidienne – l’école, les relations avec les parents, avec la bande de potes, évidemment les changements physiques. Un livre-outil à lire d’une traite ou selon les besoins du moment, qui tente essentiellement de rassurer les lecteurs : oui ce n’est pas simple de passer de l’enfance à l’âge adulte, oui on a le droit d’être soi-même déchiré entre le regret d’abandonner le cocon et le vif désir de faire éclater ce même cocon. C’est chez De la Martinière jeunesse dans la collection Plus d’oxygène. A lire à partir de 12 ans.

Le sujet grave de l’adolescence, le suicide, deuxième cause de mortalité des jeunes en France après les accidents de la route. Antoine Dole livre un superbe texte intitulé Tout foutre en l'air dans la collection D’une seule voix des éditions Actes Sud Junior, le monologue d’une jeune fille entraînée dans un pacte suicidaire par un garçon rencontré sur internet. La plume est sensible, subtile, comme à bout de souffle. Pourquoi décider de ne pas vivre quand on n’a pas encore vécu ? A partir de 13-14 ans.

(©)