Croissance, inflation : "quoi qu'il en coûte", jusqu'où ? Comment remettre l'éducation et la formation au cœur du quinquennat ? Les débats de l'éco du 30 avril

écouter (9min)

Tous les samedis, deux économistes débattent autour des sujets qui marquent l’actualité économique et sociale.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nathalie Chusseau et Jean-Paul Pollin à Paris le 30 avril 2022 (EMMANUEL CUGNY / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Autour d'Emmanuel Cugny pour commenter l'actualité économique : Nathalie Chusseau, économiste, chercheure à la chaire Transition économique, transition démographique de l’institut Louis-Bachelier ; et Jean-Paul Pollin, membre du Cercle des économistes.

Croissance en berne, flambée de l'inflation : "quoi qu'il en coûte" jusqu'où ?

Après une forte reprise l'an dernier, l'économie française a nettement marqué le pas au premier trimestre, plombée par la vague Omicron de début d'année et l'inflation. Croissance zéro, en-dessous de toutes les prévisions ; inflation de 4,8% en avril (du jamais vu depuis 1985) ; consommation des ménages en baisse de 1,3% depuis janvier. Cette situation préoccupante remet les enjeux économiques et sociaux en tête des priorités du quinquennat qui s'ouvre.

Comment remettre l'éducation et la formation au cœur du quinquennat ?

C’est un autre grand chantier du nouveau quinquennat : remettre l’école et l’université au cœur du village. Pour être innovante et capable de se réindustrialiser, toute économie doit former correctement sa population. Comment faire, alors que la France est aujourd’hui le pays de l’OCDE où l’origine sociale des enfants pèse le plus lourd dans les résultats scolaires ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.