Cet article date de plus de six ans.

Quand les "geeks" étaient des phénomènes de foire

écouter (8min)
Tout l’été sur France Info, Jérôme Colombain et Yasmina Lecomte décryptent les mots-clés de la culture high-tech. Savez-vous que, initialement, le mot "geek" désignait les fous et les monstres de foire ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Un passionné collé à son ordinateur, voilà souvent l'image qu'on a des geeks - Photo d'illustration © Fotolia)

Un geek, c'est un passionné de technologies. Ce terme a longtemps désigné des personnes un peu en marge, vivant dans une sorte d'univers parallèle. Il existe une véritable culture geek faite de mangas, de romans héroic fantasy et bien sûr d'informatique. Aujourd'hui, le mot geek est largement dévoyé et on l'utilise abusivement pour désigner tout amateur de produits high-tech, même sans grandes connaissances techniques. D'où ça vient ? Des "freaks", c'est-à-dire des monstres de foire que l'on exhibait comme des créatures étranges à une certaine époque. N'oublions pas non plus les "nerds" et les "no life" qui sont aussi très geeks !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.